Aleteia
La fĂŞte du jour

Mercredi 7 juin
Saint Antoine-Marie Gianelli

EvĂŞque de Bobbio, fondateur des SĹ“urs de Sainte-Marie du Jardin (âśť 1846)

Né dans la région de Gênes, il fut tout d'abord prêtre en paroisse, puis fonda une communauté missionnaire et une congrégation de religieuses enseignantes. Il devint ensuite évêque de Bobbio dans la région de Piacenza, en Émilie au centre nord de l'Italie.
À Plaisance en Émilie, l’an 1846 le trépas de saint Antoine-Marie Gianelli, évêque de Bobbio. Fondateur de la Congrégation des Sœurs de Sainte-Marie du Jardin, il fut un exemple remarquable de vigilance pour les indigents et le salut des âmes, ainsi que pour la promotion de la sainteté dans le clergé.

Vous voulez découvrir d’autres histoires de saints ? Cliquez ici

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (12, 18-27)

En ce temps-là, des sadducéens
– ceux qui affirment qu’il n’y a pas de résurrection –
vinrent trouver JĂ©sus.
Ils l’interrogeaient :
« Maître, Moïse nous a prescrit :
Si un homme a un frère qui meurt
en laissant une femme, mais aucun enfant,
il doit Ă©pouser la veuve

pour susciter une descendance à son frère.
Il y avait sept frères ;
le premier se maria,
et mourut sans laisser de descendance.
Le deuxième épousa la veuve,
et mourut sans laisser de descendance.
Le troisième pareillement.
Et aucun des sept ne laissa de descendance.
Et en dernier, après eux tous, la femme mourut aussi.
À la résurrection, quand ils ressusciteront,
duquel d’entre eux sera-t-elle l’épouse,
puisque les sept l’ont eue pour épouse ? »
JĂ©sus leur dit :
« N’êtes-vous pas en train de vous égarer,
en méconnaissant les Écritures et la puissance de Dieu ?
Lorsqu’on ressuscite d’entre les morts,
on ne prend ni femme ni mari,
mais on est comme les anges dans les cieux.
Et sur le fait que les morts ressuscitent,
n’avez- vous pas lu dans le livre de Moïse,
au récit du buisson ardent,
comment Dieu lui a dit :
Moi, je suis le Dieu d’Abraham,
le Dieu d’Isaac,
le Dieu de Jacob ?

Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants.
Vous vous égarez complètement. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement