Aleteia
La fête du jour

Dimanche 14 mai
Saint Matthias

Ap√ītre (1er s.)

Judas vient de se pendre. Il lui faut un successeur pour compl√©ter le chiffre de 12 ap√ītres choisis par le Ma√ģtre pour marquer les 12 tribus d'Isra√ęl. Parmi les t√©moins de la vie, de la mort et de la r√©surrection de J√©sus, le conseil pr√©sente deux candidats possibles. Saint Matthias est choisi par Dieu lui-m√™me, le ma√ģtre du sort et de l'existence. Il suivait J√©sus depuis le bapt√™me du Jourdain. On en fait l'√©vang√©lisateur de l'√Čthiopie, d'autres le font mourir martyr en Jud√©e.
"On tira au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut d√®s lors associ√© aux onze Ap√ītres." Actes des Ap√ītres, chap 1

Vous voulez découvrir d’autres histoires de saints ? Cliquez ici

√Čvangile de J√©sus Christ selon saint Jean (14,¬†1-12)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
¬ę¬†Que votre cŇďur ne soit pas boulevers√©¬†:
vous croyez en Dieu,
croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père,
il y a de nombreuses demeures ;
sinon, vous aurais-je dit :
‚ÄėJe pars vous pr√©parer une place‚Äô¬†?
Quand je serai parti vous préparer une place,
je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
afin que l√† o√Ļ je suis,
vous soyez, vous aussi.
Pour aller o√Ļ je vais,
vous savez le chemin.¬†¬Ľ
Thomas lui dit :
¬ę¬†Seigneur, nous ne savons pas o√Ļ tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin¬†?¬†¬Ľ
Jésus lui répond :
¬ę¬†Moi, je suis le Chemin, la V√©rit√© et la Vie¬†;
personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Puisque vous me connaissez,
vous conna√ģtrez aussi mon P√®re.
Dès maintenant vous le connaissez,
et vous l‚Äôavez vu.¬†¬Ľ
Philippe lui dit :
¬ę¬†Seigneur, montre-nous le P√®re¬†;
cela nous suffit.¬†¬Ľ
Jésus lui répond :
¬ę¬†Il y a si longtemps que je suis avec vous,
et tu ne me connais pas, Philippe !
Celui qui m’a vu
a vu le Père.
Comment peux-tu dire¬†: ‚ÄėMontre-nous le P√®re‚Äô¬†?
Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père
et que le Père est en moi !
Les paroles que je vous dis,
je ne les dis pas de moi-même ;
le Père qui demeure en moi
fait ses propres Ňďuvres.
Croyez-moi :
je suis dans le Père,
et le Père est en moi ;
si vous ne me croyez pas,
croyez du moins √† cause des Ňďuvres elles-m√™mes.
Amen, amen, je vous le dis :
celui qui croit en moi
fera les Ňďuvres que je fais.
Il en fera même de plus grandes,
parce que je pars vers le P√®re¬†¬Ľ

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement