Aleteia

twerewrwerwe

Ce sont 32 évêques français qui entameront leur visite à Rome lundi 9 mars. Les évêques du Grand Ouest de la France se rendront à Rome pour leur visite ad limina. Celle-ci, qui tire son nom du latin ad limina apostolorum, qui signifie « au seuil [des basiliques] des apôtres », désigne la visite que chaque évêque fait périodiquement au Saint-Siège. Pour Mgr Éric de Moulins-Beaufort,  président de la Conférence des évêques de France, ces visites ad limina permettent aux évêques de « relancer le zèle apostolique, à la fois en s’unissant à l’acte de foi des deux apôtres et en rencontrant le successeur actuel de saint Pierre.

Les prélats seront divisés en trois groupes, chacun rassemblant plusieurs provinces ecclésiastiques et membres associés à la Conférence des évêques de France (comme le diocèse de Monaco et les évêques orientaux). Au cours de leur visite, les ils célébreront la messe dans les quatre basiliques majeures : Saint-Pierre, Saint-Jean-de-Latran, Saint-Paul-hors-les-Murs et Sainte-Marie-Majeure. Mercredi 11 mars, Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, célébrera l’Eucharistie à Saint-Louis-des-Français dans le cadre de la journée nationale en hommage aux victimes de terrorisme.

Lundi 9 mars, les évêques rencontreront le pape François et ils rendront également visite au cours de la semaine aux responsables des congrégations, dicastères et conseil qui composent la curie romaine.