Aleteia

Face au coronavirus, la contribution inattendue d’un prêtre italien

Pour combattre le coronavirus, Don Gianni Regolani survole les zones sensibles depuis son ULM.

Un prêtre italien met ses compétences de pilote au service de ceux qui sont contraints de rester confinés à cause du coronavirus en leur lançant une bénédiction… depuis le ciel.

Prêtre depuis 36 ans dans la paroisse de Polesine Zibello (province de Parme), Don Gianni Regolani, 79 ans, a trouvé une manière tout à fait personnelle de combattre le fléau du coronavirus. Ce prêtre-pilote passionné d’aviation depuis l’enfance s’est rendu au-dessus de la province de Lodi, en Lombardie – foyer de l’épidémie en Italie – à bord d’un petit aéronef à plusieurs reprises. Casquette vissée sur la tête, large sourire aux lèvres, c’est depuis son cockpit que Don Gianni a béni les habitants en effectuant le signe de la croix depuis sa main droite.

« Il est beau que les gens gardent espoir »

Situés en pleine « zone rouge », les habitants de la région sont en effet soumis à des mesures très restrictives depuis plusieurs jours. Le prêtre-pilote, qui ne manque pas d’air, a donc décidé de passer par les airs pour leur lancer d’en haut la bénédiction qu’ils ne pouvaient recevoir depuis la terre ferme. Une façon pour lui de mettre sa passion du vol au service des autres. Le « curé des airs » a même communiqué par téléphone au curé de Castiglione d’Adda l’heure exacte de survol de la zone car, selon lui, « il est beau que les gens gardent espoir et lève les yeux vers le ciel ».

Les mesures restrictives en Italie se sont intensifiées. Dans la nuit de samedi 7 à dimanche 8 mars, le gouvernement a annoncé que toute la Lombardie ainsi que d’une partie de la Vénétie et de l’Émilie-Romagne étaient à présent placées en quarantaine. Ce sont donc plus de 15 millions d’Italiens, soit près d’un quart de la population, qui doivent s’adapter à ces nouvelles mesures. Selon le dernier bilan des autorités, le seuil des 200 morts a été dépassé ce samedi et près de 6.000 cas ont été confirmés dans le pays.

Lire aussi :