Aleteia

Le pape François accepte la démission du cardinal Barbarin

Le pape François a accepté la démission du cardinal Philippe Barbarin. Lors d’une conférence de presse, Mgr Michel Dubost, administrateur apostolique du diocèse depuis juin 2019, a indiqué que la nomination d’un nouvel archevêque de Lyon interviendrait dans les prochaines semaines. Une page se tourne définitivement dans ce diocèse secoué ces quatre dernières années par l’affaire Preynat.

L’annonce a été faite ce vendredi 6 mars lors d’une conférence de presse de Mgr Michel Dubost, dans les locaux de la maison diocésaine de Lyon. Le pape François a accepté la démission du cardinal Barbarin, démission que ce dernier avait présentée pour la seconde fois, le 30 janvier dernier après sa relaxe pour non-dénonciation d’abus sexuels commis sur des mineurs. Cette démission met fin à quatre années délicates pour le diocèse de Lyon et la procédure judiciaire visant le cardinal Barbarin lancée par l’association La Parole Libérée. Elle lui reprochait de ne pas avoir dénoncé les actes pédophiles prescrits de Bernard Preynat et l’avait cité à comparaître. Après une condamnation en première instance, en mars 2019, le cardinal Barbarin avait déjà annoncé qu’il allait remettre sa démission au Pape. Démission que le souverain pontife avait refusé tout en acceptant qu’il se mette en retrait de son diocèse le temps de la procédure judiciaire. Mgr Michel Dubost, 77 ans, avait alors été désigné administrateur apostolique du diocèse de Lyon.

Un nouvel archevêque dans quelques semaines

Vendredi, Mgr Michel Dubost a indiqué qu’un nouvel archevêque sera nommé à Lyon dans quelques semaines, « l’occasion d’un renouveau dans l’unité » a-t-il souligné. En attendant cette nomination, « le Saint-Père m’a demandé d’être avec vous et de continuer à porter la charge épiscopale du diocèse comme administrateur » a-t-il poursuivi. Pour sa part, la Conférence des évêques de France (CEF) assure le diocèse de Lyon de la prière fraternelle de tous les catholiques de France : « Après les épreuves de ces derniers mois, puisse le diocèse de Lyon poursuivre le travail de vérité et de réconciliation qu’il a engagé et renouveler son élan missionnaire avec un cœur pur », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Avec cette démission, c’est une page de dix-huit années qui se tourne pour le diocèse de Lyon. À sa tête depuis le 16 juillet 2002, le cardinal Barbarin, n’aura pas ménagé sa peine, organisant de très nombreuses actions, tournées vers le dialogue inter-religieux, le soutien concret aux chrétiens d’Orient, la relance de la piété populaire le 8 décembre auprès de la Vierge Marie, ou encore la création de la Fondation Saint-Irénée qui soutient tant de projets au service du bien commun. Une messe d’action de grâce doit être célébrée à la cathédrale Saint-Jean le 15 mai prochain, autour du Cardinal, qui est actuellement en Terre Sainte pour deux mois.

Quelques minutes après cette annonce, le Cardinal s’est immédiatement adressé à ses frères et sœurs de Lyon pour leur dire « MERCI », les invitant à suivre Jésus dans une église fraternelle et missionnaire.

Dans une vidéo tournée en Terre Sainte par KTO, le cardinal Barbarin s’est adressé aux Lyonnais. « Il est bon de tourner une page », indique-t-il notamment, avant de demander aux Lyonnais de prier pour son successeur et bien sur pour toutes les victimes. Sur ces images, le Cardinal semble comme soulagé de cet épilogue. « Ce n’était plus un secret pour personne à Lyon, il souhaitait ardemment partir et ne s’en cachait pas », a indiqué à Aleteia un proche du diocèse.

Lire aussi :