Aleteia

Parmi des millions de documents, une lettre historique de mère Teresa

Statue de mère Teresa à Skopje (Macédoine).

Le Saint-Siège ouvre officiellement à partir du 2 mars 2020 l’ensemble de ses archives concernant la période du pontificat de Pie XII (1939-1958). Parmi ces documents, la lettre envoyée par mère Teresa de Calcutta où elle raconte son appel à aller servir les plus pauvres.

Le Vatican s’apprête à ouvrir aux chercheurs du monde entier les archives du pontificat de Pie XII, qui comportent plusieurs dizaines de millions de documents. Parmi ceux-ci, des documents historiques exceptionnels, comme la première lettre envoyée de Calcutta par Mère Teresa au pape Pie XII, dans laquelle elle explique avoir entendu un appel « lui demandant de s’habiller comme une Indienne et de se mettre au service des pauvres ».

Entrée à l’âge de 18 ans chez les sœurs de Lorette, en Irlande, elle est envoyée à Calcutta un an plus tard ; elle y enseigne la géographie. En 1946, au cours d’un voyage en train de Calcutta à Darjeeling, elle reçoit ce qu’elle nommera « l’appel dans l’appel » ou « le jour de l’inspiration ». Elle se sent appelée à étancher la soif d’amour du Christ en sortant de son couvent pour prendre soin des plus pauvres, et en portant les mêmes habits qu’eux. L’appel précise que le sari doit en être le symbole.

Lire aussi :

Avec le soutien de l’archevêque de Calcutta, elle obtient du pape Pie XII la permission de quitter l’ordre des sœurs de Lorette. Le 17 août 1948, elle revêt pour la première fois le sari de coton blanc orné de trois bandes de couleur bleue, cette dernière faisant référence à la Vierge. Elle s’installe alors avec une poignée de religieuses dans un bidonville et le 7 octobre 1950, les Missionnaires de la charité sont reconnues officiellement par le diocèse de Calcutta.

En images : Mère Teresa, une vie au service des plus pauvres