Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Aleteia

À Paris, un nouveau musée de la Libération au service de la mémoire commune

Partager
Commenter

Le nouveau Musée de la Libération de Paris va ouvrir ce dimanche 25 août, 75 ans après la Libération de Paris. Entièrement réaménagé, ce lieu a pour défi de transmettre aux générations actuelles la mémoire de ceux qui sont morts pour la patrie.

75 ans jour pour jour après la Libération de Paris, la capitale veut marquer le coup avec l’inauguration, ce dimanche 25 août, du tout nouveau, et tant attendu, musée de la Libération. Un lieu unique où s’incarne l’esprit de la Résistance.

À Paris, trois musées permettaient déjà de se plonger dans la formidable histoire de la Résistance : le musée de la Libération de Paris mais aussi le Musée Jean Moulin et le musée du général Leclerc.  Aujourd’hui, ces trois entités sont regroupées en un seul lieu pour faciliter le parcours, sous le nom de Musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin. 
Musée de la Libération de Paris
Pierre ANTOINE | ©Pierre ANTOINE
Place Denfert-Rochereau, le musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin.

Après avoir été installé pendant 24 ans au-dessus de la gare Montparnasse, la ville de Paris a décidé de déménager le musée au cœur de la capitale, dans les pavillons conçus par Claude-Nicolas Ledoux de la place Denfert-Rochereau. Un nouveau lieu qui appartient à double titre à l’histoire de la période : le 25 août 1944, c’est cette place que traverse le général Leclerc pour libérer Paris, alors que depuis quelques jours déjà, le sous-sol du pavillon abrite le PC du colonel Rol-Tanguy, chef des Forces françaises de l’intérieur (FFI) d’Île-de-France.

Plus de 300 objets, documents originaux et photographies, ainsi que des vidéos d’archives et des témoignages seront présentés au public. Suivant un fil chronologique, le public découvre la France de l’entre-deux-guerre et la débâcle de juin 1940, l’Occupation, la résistance intérieure et les combats en Afrique menés par la Colonne Leclerc, la libération du territoire dont Paris est le plus fort symbole.
Musée de la Libération de Paris
Pierre ANTOINE | Pierre ANTOINE
Le poste de commandement du Colonel Rol-Tanguy

Seront également évoqués, autour des figures emblématiques comme Jean Moulin et le général Leclerc, les portraits d’hommes et de femmes de tous horizons qui ont pris aussi le parti de résister. « Un musée d’histoire se pense et se visite au présent. L’enjeu du musée est de permettre au public d’aujourd’hui de comprendre une page fondamentale de l’histoire de France au travers du parcours de deux hommes très différents, Jean Moulin et Philippe de Hauteclocque », a déclaré la directrice du musée Sylvie Zaidman. L’ouverture officielle du musée au grand public se tiendra le 27 août prochain.
En images : qui sont les neuf aumôniers Compagnons de la Libération ?
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
ciaone

Desde o início de nossas atividades, em 2012, o número de leitores da Aleteia cresceu rapidamente em todo o mundo. Estamos comprometidos com a missão de fornecer artigos que enriquecem, informam e inspiram a vida católica. Por isso queremos que nossos artigos sejam acessados por todos. Mas, para isso, precisamos da sua ajuda. O jornalismo de qualidade tem um custo (maior do que o que a propaganda consegue cobrir). Leitores como você podem fazer uma grande diferença, doando apenas $ 3 por mês.