Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Aleteia

Paris, une terre chrétienne à découvrir… sous vos pieds !

Partager

Le Pôle archéologique de la Ville de Paris a mis en ligne une carte archéologique interactive de la capitale le 3 juillet dernier. Elle répertorie plus de 2.000 opérations archéologiques depuis le XIXe siècle. Et en fouillant un peu, on découvre que de nombreux vestiges chrétiens existent sous nos pieds. Aleteia a sélectionné pour vous quelques pépites archéologiques bien dissimulées.

La cathédrale Saint-Étienne, l’église Sainte-Geneviève ou la cathédrale Saint-Jacques de la Boucherie vous disent vaguement quelque chose ? On les retrouve évoquées dans de nombreux livres sur l’Histoire de Paris mais elles ne sont aujourd’hui plus visibles car détruites au fil des siècles. Perdues à jamais ? Pas vraiment. Depuis le XIXe siècle, de vastes campagnes de fouilles archéologiques ont été mises en place dans la capitale. Aujourd’hui, le pôle archéologique de la Ville de Paris a décidé de mettre ces recherches à la disposition du grand public et des chercheurs.

Plonger de manière ludique dans l’Histoire de Paris

Sous forme de carte interactive, il est désormais facile d’explorer les sous-sols de la ville à la recherche de vestiges millénaires et de plonger de manière ludique dans l’Histoire de Paris. Et il s’avère que la capitale est une terre hautement spirituelle. Car si Paris conserve de nombreux monuments religieux en surface, qui rappellent son Histoire chrétienne, ses sous-sols en fourmillent d’autant plus !

Lire aussi :

Ainsi, en fouillant vers la cathédrale Notre-Dame, on peut découvrir sous nos pieds des restes de murs de l’ancienne cathédrale, construite au IVe siècle et dédiée à l’époque Saint-Étienne. Détruite entre 1160 et 1163, elle se trouvait à l’emplacement du parvis et des premières travées de la cathédrale actuelle. Ces vestiges furent redécouverts lors de fouilles archéologiques effectuées en 1921. De 1965 à 1970, à l’occasion de la fouille de la partie occidentale du parvis Notre-Dame, une importante stratigraphie a été mise en évidence, depuis l’époque de la Tène jusqu’au XIXe siècle. Des fondations de l’église Sainte-Geneviève-des-Ardents ont ainsi été mis au jour. Connue au Moyen Âge sous le nom de Sainte-Geneviève-la-Petite, les contours des murs de l’église sont aujourd’hui matérialisés par un pavement de couleur plus claire sur le dallage du parvis.
Trace marquant l'emplacement de l'ancienne église Sainte-Genviève-des-Ardents à Paris.

En traversant le pont Notre-Dame, direction la Tour Saint-Jacques au 39 rue de Rivoli. À cet endroit, des restes de substructions appartenant au chevet de l’ancienne église Saint-Jacques de la Boucherie (XIVe-XVIe siècles) ont été découverts en 1907, lors de fouilles en vue de l’installation d’une tête de ligne de tramway.
Plus loin, dans le IIIe arrondissement de Paris, on découvre ainsi que sous le Conservatoire national des Arts Métiers étaient conservés plusieurs chapiteaux appartenant à l’ancienne abbaye Saint-Martin-des-Champs. Construite en 1079, l’abbaye était la principale dépendance de la puissante abbaye de Cluny en Bourgogne. Les vestiges ont été découverts en 1923 lors de la construction de nouveaux laboratoires dans la cour de l’École.
Pour ceux qui le souhaitent, découvrir Paris à son rythme est donc désormais chose simple. Grâce à des filtres, les internautes peuvent sélectionner leurs périodes historiques favorites et choisir les endroits sur la carte qu’ils veulent explorer. Et très bientôt des photographies viendront enrichir cette base de donnée. Les entrailles de Paris n’auront bientôt plus de secret pour vous !
Lire aussi :
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
ciaone

Desde o início de nossas atividades, em 2012, o número de leitores da Aleteia cresceu rapidamente em todo o mundo. Estamos comprometidos com a missão de fornecer artigos que enriquecem, informam e inspiram a vida católica. Por isso queremos que nossos artigos sejam acessados por todos. Mas, para isso, precisamos da sua ajuda. O jornalismo de qualidade tem um custo (maior do que o que a propaganda consegue cobrir). Leitores como você podem fazer uma grande diferença, doando apenas $ 3 por mês.