Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Aleteia

La basilique de la Nativité, lieu de naissance du Christ, n'est plus en danger

Partager

La basilique de la Nativité, érigée au IVe siècle sur le lieu où Jésus serait né, ne fait désormais plus partie de la liste du patrimoine mondial en péril après des travaux de restauration.

Click here to launch the slideshow

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2012, la basilique de la Nativité à Béthléem est le tout premier site palestinien à avoir rejoint cette prestigieuse liste. À la même époque, elle avait rejoint celle du patrimoine en péril en raison de son état inquiétant.

Mais depuis 2013, elle a fait l’objet de travaux de restauration importants. La toiture a été réparée ainsi que les mosaïques, dont le nouvel éclat a été dévoilé l’année dernière, tout juste avant la fête de Noël. Dernièrement, les restaurateurs ont découverts d’anciens fonts baptismaux dissimulés sous des plus récents et qui dateraient de l’époque byzantine. La campagne de restauration devrait se poursuivre jusqu’à fin 2019.

Lire aussi :

En attendant, le Comité scientifique de l’Unesco — réuni depuis le 30 juin et jusqu’au 10 juillet à Bakou (Azerbaïdjan) — a salué l’excellent travail déjà effectué dans l’église et a donc estimé qu’il n’était plus nécessaire que le monument fasse partie de la liste des monuments en péril.

Bâtie au IVe siècle par l’empereur romain Constantin, la basilique de la Nativité est l’une des églises les plus importantes de la chrétienté. Elle accueille, chaque année, plus de deux millions de pèlerins.
En images : ces sanctuaires qui ont fait de la France le phare de l'Occident
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement