Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Aleteia

Paris lance son premier festival d’orgue

Partager
Commenter

Préparé depuis de nombreux mois conjointement par les deux associations "Le Paris des Orgues" et "Plein Jeu à St-Séverin", ce premier festival des orgues de Paris se déroulera du 10 mai au 16 juin 2019. Au programme, concerts et conférences.

Répartis dans de nombreuses églises, temples et synagogues, les 200 orgues parisiens forment un patrimoine exceptionnel. Classiques, romantiques, symphoniques ou avant-gardistes, ces instruments incarnent une variété incomparable d’esthétiques musicales.

Pour mettre à l’honneur et pérenniser ce patrimoine culturel parisien, les deux associations « Le Paris des Orgues » et « Plein-jeu Saint-Séverin » se sont associées pour la première fois en 2019 pour lancer le Festival Paris des Orgues. « Le Festival Paris des Orgues est un projet moderne, original et audacieux. Convoquant tous les arts dans une série inédite de concerts d’orgue, l’art de l’improvisation devient une occasion de faire dialoguer tous les genres musicaux, de souligner la virtuosité technique de cet instrument et de rendre hommage à la beauté patrimoniale de nos orgues parisiens. Un festival pour tous à ne surtout pas manquer : il promet d’étonnantes expériences musicales », a déclaré Coline Serreau, présidente d’honneur du Festival Paris des Orgues.

Lire aussi :

Pour cette première édition, qui se déroulera du 10 mai au 16 juin, le festival s’appuie sur les plus beaux orgues parisiens et collabore avec les meilleurs organistes actuels comme Thierry Escaich, François Espinasse ou encore Thomas Ospital et Baptiste-Florian Marle-Ouvrard. Au programme : duos, improvisations et joutes au cœur de lieux tels que Saint-Séverin, Saint-Étienne-du-Mont ou Saint-Eustache. En parallèle, deux conférences seront organisées : l’une vous fera voyager dans l’orgue de Saint-Séverin tandis que l’autre vous racontera la vie tumultueuse des orgues au cours de l’Histoire.

« Frères et sœurs organistes, je voudrais avant tout affirmer mon estime pour vous »

Par ce festival, les deux associations espèrent ainsi mettre en lumière l’orgue ainsi que les organistes, souvent trop peu valorisés. « Je voudrais avant tout affirmer mon estime pour vous, rendre hommage à vos mérites […] En effet, il faut le reconnaître, vous êtes une catégorie méconnue. La place même à laquelle vous exercez votre art est cachée, invisible à la grande masse, qui, de plus, vous ignore ou ne se préoccupe pas de vous. […] Peu vous applaudissent, rarement il se trouve quelqu’un pour vous adresser un compliment pour une pièce que vous avez si laborieusement préparée et jouée avec toute votre âme. […] Et pourtant, vous êtes une catégorie de grand mérite. Vous rendez un service précieux à l’Église, vous avez un rôle de premier ordre dans le déroulement du culte sacré, vous exercez une influence bénéfique sur l’âme et l’esprit des fidèles. Car tout l’auditoire, même contre son gré, est exposé à votre action, et beaucoup de mouvements profonds et nobles de son âme, il les doit à vous qui, avec vos harmonies, atteignez les fibres les plus intimes du cœur et suscitez en lui des sentiments d’adoration et d’aspiration à la bonté », déclarait le pape François aux organistes, le 31 décembre 2013.

Pour découvrir le programme complet du Festival, cliquez ici.

En images : les plus beaux orgues de France
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
ciaone

Desde o início de nossas atividades, em 2012, o número de leitores da Aleteia cresceu rapidamente em todo o mundo. Estamos comprometidos com a missão de fornecer artigos que enriquecem, informam e inspiram a vida católica. Por isso queremos que nossos artigos sejam acessados por todos. Mas, para isso, precisamos da sua ajuda. O jornalismo de qualidade tem um custo (maior do que o que a propaganda consegue cobrir). Leitores como você podem fazer uma grande diferença, doando apenas $ 3 por mês.