Aleteia

Quand Michael Jackson cherchait à guérir le monde

Share
Comment

Aux débuts des années 1990, la pop star avait créé la Heal the World Foundation pour aider les enfants vivant dans des zones de conflits. Le titre qu’il avait composé pour l’occasion reste aujourd’hui encore un hymne à l’ode de ces malheureux.  

Michael Jackson a sorti la chanson “Heal the World” en 1992 dans son album Dangerous. Dans une conversation sur internet avec des fans en 2001, il avait confié que c’était la chanson dont il était le plus fier. 

Mais outre ce titre, Michael Jackson a créé la Heal the World Foundation, un organisme de charité conçu pour améliorer la vie des enfants, et notamment de ceux qui se trouvent dans des zones de conflits.

La vidéo présente de nombreuses images d’enfants s’efforçant d’être joyeux et de jouer près de soldats, dans des zones dévastées par la guerre. Ces images d’innocence au milieu des horreurs de la guerre sont aussi saisissantes qu’émouvantes. Mais, finalement, l’amour des enfants encourage les soldats à déposer leurs armes et à céder en faveur de la paix.

Le morceau “Heal the World” avait joué lors de la célébration commémorative au Staple Center de Los Angeles, en 2009, quelques jours après sa mort. Jusqu’à la veille de son décès, l’artiste avait répété ce titre dans ce même lieu, en prévision de sa tournée “This Is It”. La chanson avait également été jouée aux funérailles de James Bulger, un enfant anglais de deux ans qui avait été assassiné en 1993 par deux autres enfants, âgés de dix. Michael Jackson a offert ce tube, pour qu’il devienne l’hymne du James Bulger Red Balloon Center, une école destinée aux enfants ayant des troubles d’apprentissage, afin qu’ils échappent à l’intimidation et au harcèlement.

Song: Heal the World |
Tags:
musique
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]