Aleteia

Week-end d’automne dans les Vosges, au Pays des Abbayes

Office de tourisme du Pays des Abbayes
Share
Comment

Trois illustres abbayes, Etival-Clairefontaine, Moyenmoutier et Senones offrent un véritable concentré de nature et de culture sur une dizaine de kilomètres seulement. Nous vous avons concocté une belle escapade d’automne, en famille et à vélo, au pays des abbayes...

Situé dans le Grand Est, le Pays des Abbayes n’est plus aujourd’hui qu’à 2h30 de Paris en TGV. Par la route, il faut 1h depuis Strasbourg ou 45 minutes depuis Nancy. Alors, ouvrez une carte et allez vite profiter des derniers beaux jours à la découverte des abbayes d’Etival-Clairefontaine, Moyenmoutier et Senones, entre rivières et forêt.

Le Chemin des Abbayes par la voie verte

Les trois abbayes sont reliées par la route, mais aussi par une voie verte, « Le Chemin des Abbayes », qui a été aménagée sur l’ancienne voie ferrée qui reliait Etival à Senones. Ce parcours de 10 km, sans dénivelé, peut se faire à pied ou à vélo, en famille et en toute sécurité. L’itinéraire suit le Rabodeau, une rivière utilisée par les moines dès le Moyen-Âge pour faire flotter le bois et tourner les roues des moulins. Des panneaux judicieux racontent le rôle joué par la rivière dans l’essor de l’industrie textile au XIXe siècle, ou l’histoire de la principauté de Salm et bien sûr celles de nos trois abbayes.

Etival-Clairefontaine la romane

Première étape : Etival-Clairefontaine. On a tous dans le cœur un cahier Clairefontaine à la réglure violette, avec sa couverture vernie bleue ou rose ! Eh bien oui, la fameuse papeterie Clairefontaine se trouve à Etival… rue de l’abbaye. Elle est la digne descendante d’une longue tradition papetière, instaurée par les moines de l’ordre des Prémontrés qui ont installé les premiers moulins à papier au XVIe siècle, sur les bords de la Meurthe. La façade de l’église des Prémontrés date du XVIIIe siècle, mais c’est une majestueuse abbatiale romane et un chœur gothique que l’on découvre à l’intérieur ! Remarquez la beauté du grès rose.

Moyenmoutier la baroque

Deuxième étape : Moyenmoutier, le monastère du milieu. L’ancienne abbaye bénédictine fondée au VIIe siècle surprend par la taille de ses bâtiments. Au Xe siècle, elle devient la première école de grammaire d’Europe ! Au XVIIe siècle, c’est toute une élite intellectuelle qu’elle reçoit, des moines théologiens, archéologues, médecins qui forment l’effervescente Académie de Moyenmoutier. Aujourd’hui, la longue façade a été dégagée des ateliers d’usine textile qui l’asphyxiaient depuis deux siècles et elle retrouve désormais son élégance et ses jardins. L’abbatiale est une superbe église baroque. Remarquez l’orgue et les stalles sculptées.

Senones la princière

Troisième étape de notre visite au Pays des Abbayes : Senones. Encore une prestigieuse abbaye bénédictine, peut-être la plus romantique de toutes. Bienvenue dans l’ancienne capitale de la principauté de Salm-Salm (1751-1793). On ne croise plus de princes ni d’abbés, ni Voltaire rendant visite à Dom Calmet. Adieu perruques poudrées et livres reliés à la tranche dorée. Mais le décor est resté : le bel escalier d’honneur où se pressèrent des érudits et des courtisans de toute l’Europe, les murs de la bibliothèque qui fut aussi riche que celle de Saint-Germain-des-Prés, les grandes cours, le cloître, le palais abbatial… Les bâtiments vendus à Révolution reprirent vie au XIXe siècle grâce à l’industrie textile dont les nouveaux maîtres (Boussac, Seillière,…) logèrent dans le palais abbatial. Aujourd’hui la belle abbaye endormie se réveille grâce à tous ses amoureux !

Les 5 abbayes de la croix monastique de Lorraine

Cinq abbayes en tout formèrent une croix dont Moyenmoutier était le centre. Pour compléter le dessin de la « Sainte Croix des Vosges », il faut ajouter, au Nord, l’abbaye de Bonmoutier-Saint-Sauveur (Meurthe-et-Moselle) dont il reste le chœur au milieu d’une prairie et, au Sud, l’abbaye de Saint-Dié-des-Vosges, remplacée par la cathédrale.

Séjourner au pays des abbayes

Amateurs d’architecture monastique, vous rêvez d’un week-end où tout soit calme et sérénité ? Voici nos deux adresses de charme. La ferme de Marion à Ban-de-Sapt propose cinq chambres d’hôtes dans une belle ferme de 1841, entre eau et forêt. Notre table préférée demeure « Au bon gîte » à Senones. Si vous voulez poursuivre votre découverte du Massif des Vosges, visez les petites cocottes avec une blanquette de veau de pays et des spaetzles maison (des pâtes oui mais d’Alsace !) et l’assiette de bons fromages fermiers du coin.

La ferme de Marion

Maintenant allez vite profiter du bon air des Vosges, à la découverte de ces grandes abbayes qui incarnent plus d’un millénaire et demi de vie monastique ! Et contemplez-les en rendant grâce à Dieu.

Office de tourisme du Pays des Abbayes
18 place Dom Calmet
88210 Senones
03 29 57 91 03
www.paysdesabbayes.com

La ferme de Marion
Chambres d’hôtes de charme
17 Nayemont
88210 Ban-de-Sapt
06 47 82 32 27
www.lafermedemarion.com

Restaurant Au bon gîte
3 place Vautrin
88210 Senones
03 29 57 92 46
www.aubongite.fr

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]