Aleteia

Date de l’hiver 2017

© Shutterstock
Share
Comment

Selon l’endroit où l’on se situe sur le globe, les références météorologiques astronomiques ou calendaires que l’on adopte, les limites de l’hiver varient.

L’hiver est la saison la plus froide de l’année, que l’on soit dans l’hémisphère nord ou dans l’hémisphère sud. Ainsi, selon l’endroit où l’on se trouve sur terre, comme les points de vue que l’on adopte, les dates du début et de la fin d’hiver peuvent varier.

Dans l’hémisphère nord, l’hiver se situe entre le dernier trimestre de l’année et le premier de l’année suivante. Selon le calendrier, en France, l’hiver débute le 21 ou le 22 décembre, lors du solstice d’hiver, et finir, à l’équinoxe de printemps, entre le 19 et 21 mars. En 2017, l’hiver débutera le jeudi 21 décembre et se terminera le mardi 20 mars 2018.

Hiver météorologique ou astronomique ?

En Russie, on parle d’hiver météorologique, qui coïncide avec les jours les plus courts et les températures les plus basses, qui est pris comme référence pour fixer les dates de l’hiver. Il commence le premier décembre et couvre donc les mois de décembre janvier et février. D’autres pays du continent européen font coïncider l’hiver calendaire et l’hiver astronomique, allant du mois de novembre au mois de février, par exemple en le faisant commencer le 11 novembre, lors de la Saint-Martin et en le faisant se terminer le 14 février, à la Saint-Valentin, période du réveil de la nature.

Dans les pays celtiques et en Scandinavie, l’hiver débute le 1er novembre, à la Toussaint ou Samain. Il se termine lors de la Chandeleur le 2 février. Et la tradition des carnavals qui ont lieu courant février et mars, fêtent dans les pays latins la fin de l’hiver et l’arrivée des beaux jours. Dans l’hémisphère sud, en Australie, à Madagascar comme à l’ile de la Réunion, l’hiver austral débute vers le 1er juin.

Les jours les plus courts de l’année

Quelles que soient les limites choisies, l’hiver est toujours la période du repos des plantes, de l’hibernation des animaux et des journées plus courtes que les nuits. Et si l’on est au delà des cercles polaires, les nuits peuvent être ininterrompues ! Voilà pourquoi on parle souvent des mois noirs lorsqu’on évoque l’hiver, qui pourtant habille la nature souvent de blanc en l’enveloppant de neige et de givre.

 

 

 

 

 

 

Tags:
agenda
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]