Aleteia

Au cœur de Paris, une brocante géante au service de l’évangélisation de la jeunesse

Share
Comment

L'association Amis des jeunes chrétiens organise ce dimanche sa 30e brocante annuelle. Un rendez-vous devenu incontournable pour les amateurs de bonnes affaires, et dont le fruit permet de concrétiser de beaux projets au service de la jeunesse.

Comme chaque année, place Maubert, à deux pas de Notre-Dame, c’est le même ballet qui se déroulera ce 17 septembre. Dans la nuit de samedi à dimanche, vers trois heures du matin, une noria de volontaires de tous les âges, acheminés par camions, vont investir la place et s’activer jusqu’au petit jour. À neuf heures, pas moins de 40 stands seront prêts pour accueillir les visiteurs — habitués ou néophytes, riverains ou touristes — et leur proposer de bonnes affaires dans des gammes aussi variées que les meubles et les luminaires, les vêtements et le linge de maison, les livres, les disques, les jouets, les bibelots et les objets de décoration, le petit et le gros électroménager, la vaisselle, les antiquités, les peintures, les gravures. Sans compter de multiples gourmandises faites maison. Tout au long de la journée, au soleil ou sous la pluie, les ventes ne cesseront pas. À dix-neuf heures, la brocante fermera ses portes, mais la journée ne sera pas terminée pour les volontaires : les traits tirés mais le regard heureux, ils s’attelleront au rangement des lieux afin de rendre la place impeccable.

Ce n’est pas l’ampleur de cette brocante, ni la variété des objets proposés qui frappent le plus les visiteurs, mais l’esprit très particulier qui règne dans les allées de la brocante. Tous les bénévoles — auxquels se joignent les étudiants du foyer Jean-Bosco — sont en effet au service de l’association Amis des jeunes chrétiens (ADJC), une œuvre dont la vocation est de “construire l’homme adulte et le chrétien convaincu”. Concrètement, l’ADJC — qui fête le 30e anniversaire de sa fondation — organise des retraites spirituelles ou des séjours de révision scolaire tout au long de l’année. Les jeunes accueillis par le mouvement sont encadrés par des étudiants, eux-mêmes soutenus par un conseil spirituel et une équipe d’adultes. La brocante annuelle est un rendez-vous essentiel pour financer les activités et projets de l’ADJC. C’est pourquoi les membres de l’association ne ménagent pas leurs efforts tout au long de l’année pour collecter et stocker les objets qui y seront vendus. Une énergie qui n’est pas déployée en vain : les fruits humains et spirituels de cette œuvre sont inestimables.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]