Aleteia

Attaquée à l’acide, elle voulait mettre fin à ses jours mais elle rencontre le Pape

Share
Comment

Il y a 17 ans, son mari jaloux l'a attaqué avec de l'acide. Depuis Consuela Córdoba a subi 87 opérations, fait plusieurs tentatives de suicide et a demandé à être euthanasiée.

“Vous êtes belle et courageuse” : ces simples mots ont suffi à convaincre Consuela Córdoba que sa vie valait la peine d’être vécue et a décidé d’annuler l’euthanasie prévue le 29 septembre 2017. Ces propos ont été prononcés par le pape François lors de son récent voyage en Colombie, comme le rapporte le Daily Mail.

Vidéo en anglais.

Des tuyaux et des opérations

La femme de 56 ans, profondément défigurée suite à une attaque à l’acide il y a 17 ans, par son compagnon, avait décidé de mettre fin à ses jours. En effet, la loi colombienne permet l’euthanasie dans des circonstances exceptionnelles. Consuela — qui vit dans le nord-ouest du pays — a subi 87 opérations pour essayer de sauver son visage. Atteinte également au niveau de sa dentition, elle a aujourd’hui besoin de tuyaux branchés dans ses narines pour respirer et ne peut se nourrir que d’aliments liquides. Récemment, on lui avait également diagnostiqué une infection cérébrale qui l’avait convaincue d’en finir.

YouTube I Alexander Valcarcel

“L’injection, il n’a qu’à aller la donner à quelqu’un d’autre”

Mais la déclaration du pape François a tout changé. Il a en effet déclaré à Consuela qu’il ne lui donnerait pas son approbation pour qu’elle se fasse euthanasier. Le Saint-Père lui a surtout adressé un compliment qui a changé sa vie. “Maintenant, je veux vivre”, a déclaré Consuela. “Je ne le ferai pas, parce que Dieu est sur le point d’apporter quelque chose de grand à ma vie. Il n’y aura plus d’euthanasie. Je vais aller dire au docteur que je le remercie pour l’injection mais qu’il n’a qu’à aller la donner à quelqu’un d’autre.”

 

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]