Aleteia

Le Vatican attentif à la cause en béatification de religieux assassinés en Algérie

Share
Comment

Le pape François a reçu au Vatican Mgr Paul Desfarges, archevêque d’Alger et acteur de la cause en béatification de Mgr Pierre Claverie et ses dix-huit compagnons, dont les sept moines de Tibhirine.

Avec cette audience, le pape François manifeste son intérêt pour le procès en béatification de ces religieux assassinés, ouvert depuis le 4 octobre 2007. La difficulté et l’enjeu de ce dossier ont été de déterminer s’ils sont morts en “haine de la foi”, et donc s’il est possible de les reconnaître comme martyrs.

Une tâche difficile, comme l’avait souligné Mgr Paul Desfarges dans une lettre en mars 2016, car “ils ne sont pas morts parce que, sous la contrainte, ils auraient refusé de renier leur foi”. Toutefois “leur martyre est le témoignage d’un amour jusqu’à l’extrême”, avait-il estimé. Le pape François avait pour sa part déclaré au sujet des moines de Tibhirine qu’ils avaient “vaincu la haine” avec “les armes de l’amour”, dans la préface de l’ouvrage Tibhirine, publié en avril 2016.

Au cours de cette audience, Mgr Desfarges était accompagné de Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran et le père Thomas Georgeon, postulateur de la cause en béatification. Dans un entretien accordé à Radio Vatican, Mgr Desfarges a insisté sur l’actuelle pacification de l’Algérie et de la détermination du pays à panser les plaies encore ouvertes au sein de toutes les communautés, chrétienne et musulmane. La célébration de la béatification pourrait avoir lieu à Oran.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]