Aleteia

Les adultes aussi ont le droit aux cours de catéchèse

© Shutterstock
Share
Comment

On les pense réservés aux plus jeunes mais les cours de caté pour adultes fleurissent un peu partout en France et sont la preuve d’une réelle demande. Qui sont ces adultes en quête de savoir ? Pourquoi les cours de catéchèse se multiplient ? À quoi ressemblent-ils ? Éléments de réponse.

Transmis aux enfants dès le plus jeune âge par la catéchèse, la connaissance de la foi s’étiole souvent au fil des années. Par manque d’enseignement religieux, les adultes ne peuvent pas toujours comprendre, répondre aux questions des plus jeunes et alimenter leurs connaissances. La catéchèse pour adultes comme une initiation à la vie chrétienne devient une priorité pour l’Église afin d’assurer une transmission des fondements de la religion. Si les prêtres sont, dans la plupart des cas, le relai de cette instruction, leur diminution au sein de l’Église encourage les laïcs formés à prendre la main et à devenir eux-mêmes des intermédiaires. Dans les diocèses ou les paroisses, des cours de catéchèses pour adultes sont de plus en plus nombreux, en réponse à une vraie demande.

Et il existe aussi d’autres ressources pour en savoir plus sur la religion. À commencer par les parcours Alpha, une formation selon différents thèmes pour aborder les clés de la foi chrétienne. En couple, en famille, en duo, entre étudiants, etc. l’idée est de faire un premier pas vers la religion. Avec une approche pédagogique ludique, les parcours s’organisent autour d’un repas convivial, suivi d’un échange spirituel et de discussions autour d’un thème. De la même façon, les groupes bibliques ou les petites communautés de partages proposent des rencontres, basées sur l’échange.

Avec un certain bagage ou vierge de tout savoir, ces rassemblements sont le signe d’une Église de proximité, à échelle humaine, plus facile à aborder parfois. D’autres outils sont proposés pour les adultes afin de consolider leur foi : des conférences, des formations dispensées sur certains blogs sous forme de vidéos, des CDs, etc. Catherine Saba, membre du Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC) nous explique les raisons de cet engouement et ses différentes formes.

Pourquoi les adultes ont cette soif de savoir, cette envie de faire de la catéchèse ?

Catherine Saba : Dans un premier temps, il y a une demande institutionnelle importante. Avec insistance, le Pape François nous incite à faire preuve de notre foi. Nous sommes sans cesse amenés à être formés et convertis. Mais c’est aussi une aspiration de sens. Les gens se posent de plus en plus de questions dans une époque de tourments et ils ont besoin de réponses. Comme nous avons trouvé la joie et la voie du bonheur dans l’Évangile, nous avons envie de la transmettre. Les croyants ont une vraie volonté de discuter, d’échanger.

La catéchèse pour adultes est un modèle prioritaire, très important au sein de l’Église. Dire sa foi, faire une rencontre avec le Christ est primordial. Il existe de nombreuses initiatives et cours de catéchèses pour les adultes dans les Diocèses. À Nantes, par exemple, une équipe crée des itinéraires pour adultes qui rencontrent un vrai succès, avec différents modules comme autant de questions de foi et des rencontres nombreuses entre les participants.

Qui sont ces adultes en quête de connaissances ?

Catherine Saba : Certains ont fait du catéchisme enfant et puis plus rien depuis. Ils ont eu la grâce du baptême mais certaines choses se sont fragilisées… C’est une re-découverte ! Ils reprennent les clés de leur foi. D’autres n’ont eu aucune instruction religieuse, n’ont pas de base. Les parents d’enfants inscrits à la catéchèse sont aussi très en demande. Ils ont envie de savoir, de pouvoir répondre aux nouvelles questions de leurs enfants. Des notions font écho à leur vie, le travail, les doutes. Ils ont une soif de connaissances.

Quelle est la différence entre la catéchèse pour adulte ou pour enfant ?

Catherine Saba : D’abord le mot catéchèse fait peur. On le pense à tort lié aux cours pour enfants. On a tendance à utiliser d’autres termes pour l’adulte comme « formation ». Trop souvent, il existe une représentation négative de l’école et du savoir. L’adulte a besoin d’être considéré comme tel, mature, libre et autonome. L’utilité de ce que ça peut lui apporter est aussi nécessaire. L’adulte a une expérience de vie, certains thèmes font écho à du vécu. Il doit se sentir libre dans ses apprentissages et être capable d’apprendre.

Le point central reste l’écriture, la confrontation à la parole de Dieu, la Bible. Peu importe la forme (cours, discussions, DVDs, actions caritatives ou autres), le Pape François nous invite à oser, créer, inventer. C’est heureux et cela montre la vitalité de l’Église !

Tags:
catechese
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]