Aleteia

Le Christ est “un incendiaire des cœurs”

Share
Comment

Le pape François a poursuivi son cycle de catéchèses sur l'espérance, le 30 août 2017, lors de l’audience hebdomadaire place Saint-Pierre au Vatican. Le Christ est "un incendiaire des cœurs" source de toute vocation, a-t-il affirmé.

Le premier indicateur pour découvrir sa vocation, a indiqué le pape, “est la joie de la rencontre avec Jésus”. Toutes les vocations sont “une rencontre avec Jésus qui nous donne une joie et une espérance nouvelles”.

Ainsi, a poursuivi le souverain pontife, “un disciple du Royaume de Dieu qui n’est pas joyeux n’évangélise pas ce monde”. Et ce n’est pas par la rhétorique que passe l’évangélisation, mais en “gardant dans les yeux l’éclat de la vraie joie”.

Cette voie est celle qu’ont suivie les premiers disciples de Jésus, a illustré le Pape. Face à ces “jeunes en recherche, sainement inquiets”, le Christ apparaît “comme un incendiaire des cœurs”. Il fait émerger chez eux “le désir de vie et de félicité que chaque jeune porte en lui”, a-t-il estimé.

Le “désir de vie et de félicité” des jeunes

Il ne faut donc pas écouter “les “vieux” de cœurs qui étouffent l’euphorie de la jeunesse”. Au contraire, il faut cultiver “une saine utopie” : “rêver d’un monde différent” tout en restant “bien attentif à la réalité”.

Cela ne veut pas dire que les épreuves n’existent pas, a concédé l’évêque de Rome. Dans les situations difficiles, les chrétiens doivent “protéger la flamme” de leur amour pour le Christ, car ils “connaissent la voie qui conduit à ce feu sacré allumé une fois pour toujours”.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]