Aleteia

La première église bretonne du XXIe siècle verra bientôt le jour près de Rennes

Share
Comment

Une première depuis 50 ans pour le diocèse de Rennes ! Une église ouvrira bientôt ses portes, à Saint-Jacques-de-la-Lande, en périphérie de la capitale bretonne.

Le diocèse de Rennes fait actuellement construire une église à Saint-Jacques-de-la-Lande, à l’entrée de la capitale bretonne. Un événement pour la ville qui, ces derniers été, avait plus l’habitude de voir ses églises fermées ou vendues. Il s’agit un bâtiment immaculé, aux lignes épurées, qui a pris forme au cœur du nouveau quartier de la Morinais, rue du Haut-Bois. L’église Anastasis (Résurrection en grec), en référence à la célèbre église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, sera inauguré le 26 novembre prochain par Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo. Pour ce dernier, cet édifice sera « le symbole de la lumière, de la pureté et de la Résurrection », ainsi qu’ « un repère de sens attendu dans la société contemporaine ». Ce sera ensuite le père Joseph Lecoq, qui officiera dans la nouvelle église, qui y officiera.

Une église absolument moderne

Cette œuvre, réalisé par l’architecte portugais Alvaro Siza, artiste de 82 ans reconnu mondialement, se présente comme absolument moderne. Elle sera dotée d’une connexion Internet, de matériel de vidéo projection pour retransmettre les messes et même d’un ascenseur. « C’est une église du XXIe siècle, on n’allait quand même pas construire comme dans le passé », explique le diocèse à 20 Minutes. Elle n’aura cependant de clocher mais seulement un campanile doté de 3 cloches déjà bénies. L’architecture a été pensée pour se fondre dans le quartier.

Le coût total est évalué à 3 millions d’euros. Un budget financé par le diocèse de Rennes grâce à la vente du terrain de l’ancienne église Saint-Marc de Rennes ainsi que par des dons et des mécènes.  « On cherche encore à collecter environ 500.000 euros auprès de mécènes », affirme néanmoins Régis Boccard, l’économe du diocèse de Rennes. Il s’agit d’une première depuis 50 ans pour Rennes, qui n’a vu naître aucune église depuis les années 1970. Signe du dynamisme du diocèse, un autre projet d’église est également prévu dans le quartier de Bau-Chardonnet, nouveau quartier rennais qui accueillera bientôt 2 600 logements.

 

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]