Aleteia

Date et traditions de la Saint Nicolas 2017

© Shutterstock
Share
Comment

Tous les ans au début de l’Avent, Saint Nicolas va à la rencontre des petits enfants afin de récompenser les enfants sages avec joujoux et bonbons...

Ce bon Saint Nicolas, si populaire dans les pays du Nord, est le saint patron du duché de Lorraine depuis 1477, date à laquelle le duc René, qui avait intercédé auprès de Saint Nicolas, libéra la région des armées de Charles le Téméraire à la bataille de Nancy. Cette ville célèbre toujours avec faste le 6 décembre la saint Nicolas tout comme à Saint-Nicolas-de-Port, où a lieu une grande procession aux flambeaux en la basilique, lieu où repose une relique de Saint Nicolas.

Cette année, la Saint-Nicolas tombe le mercredi 6 décembre 2017.

La légende de Saint Nicolas

C’est dans la région de Metz qu’il aurait sauvé trois petits enfants du geste fatal d’un boucher mal intentionné. La légende raconte que, l’hiver approchant, trois enfants, partis glaner dans les champs, se perdirent sur le chemin du retour. Ils frappèrent à la porte d’une maison éclairée pour demander l’hospitalité. Mais, sitôt les enfants entrés, l’homme les tua et les coupa en petits morceaux, pour les mettre dans son saloir ! Saint Nicolas, chevauchant son âne, vint à passer par là et frappa à son tour à la porte du boucher. L’homme, n’osant pas rejeter un évêque, le convia à dîner. Son invité lui demandant du petit salé, le boucher comprit qu’il était découvert et, pris au piège, avoua tout. Le saint homme étendit alors trois doigts au dessus du saloir, ressuscitant ainsi les trois enfants. Saint Nicolas enchaîna le boucher à son âne et le garda auprès de lui pour le punir. Il devint le père Fouettard, dont le rôle est de réprimander les enfants désobéissants et les cancres.

La Saint-Nicolas, une grande fête populaire

Fêtée le 6 décembre, la Saint-Nicolas donne lieu à de grandes réjouissances et donne le départ des fêtes de fin d’année. On la célébrait déjà en Allemagne au Xè siècle ! Toujours vivace dans un grand nombre de pays d’Europe, elle donne lieu en Flandre à de grands défilés avec les Géants. En Alsace et en Moselle, des Mannele, brioches en forme de petits bonhommes, sont préparées ce jour-là par les boulangers. Saint Nicolas, après avoir vérifié que les enfants ont été sages, vient distribuer des friandises et des petits cadeaux… sinon, son acolyte le père Fouettard, leur donne des coups de trique !

L’ancêtre du père Noël

C’est un peu l’ancêtre du Père Noël ! Aux Pays-Bas, on le nomme Sinter Klaas et il débarque d’un bateau venu d’Espagne nommé pakjesboot, soit le bateau des petits paquets. Au début du XVIIè siècle, des Hollandais émigrèrent aux États-Unis et fondèrent une colonie appelée New Amsterdam qui, en 1664, devint New York. En quelques décennies, cette coutume néerlandaise de fêter la Saint-Nicolas se répandit aux États-Unis. Pour les Américains, Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus. Accompagné parfois du sinistre père fouettard, il va de maison en maison distribuer des petits cadeaux et des friandises aux enfants. Afin de mettre Saint Nicolas dans de bonnes dispositions, ces derniers déposent la veille avant de se coucher un petit gâteau pour réconforter ce brave Saint Nicolas, sans oublier une carotte ou du foin pour son âne. Et bien-sur, ils n’oublient pas de lui chanter le refrain : « Oh bon saint Nicolas, Je serai toujours sage comme un petit mouton, Je dirai mes prières pour avoir des bonbons, Petit jésus est venu, Pour nous il est descendu, Avec joujoux et macarons, Et gros cornet de bonbons… ».

De nos jours, on a trouvé plus approprié que cette “fête des enfants” soit davantage rapprochée de celle de l’Enfant Jésus. Aussi, saint Nicolas fait désormais sa tournée la nuit du 24 décembre et s’est transformé en Père Noël.

 

Tags:
agenda
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]