Aleteia

L’étrange trou de serrure où l’on peut apercevoir trois pays différents

Share
Comment

Découvrez le secret, bien gardé, des portes donnant accès aux quartiers généraux des Chevaliers de l’Ordre de Malte, à Rome.

Le Buco della Serratura (littéralement, le trou de la serrure) est considéré comme l’un des “secrets” de Rome. Pour percer ce mystère, il faut traverser le Giardino degli Aranci (le Jardin des orangers) puis passer devant les églises Sainte-Sabine et Saint-Alexis pour parvenir au sommet de la colline de l’Aventin, proche du cirque Maxime, où se trouve la place des Chevaliers de Malte.

C’est là que se situe la Villa du prieuré des chevaliers de Malte, qui ne peut se visiter que quelques fois par an, sur rendez-vous et accompagné d’un guide travaillant pour des agences culturelles ou associations assermentées. Cependant, même ceux qui n’ont pas l’opportunité de pénétrer dans la villa, ont la possibilité de jeter un coup d’œil dans ce lieu secret. Demandez où se trouve le Buco della Serratura dans l’immense portail d’entrée, et jetez un œil par le trou de la serrure. Vous verrez bien plus qu’un splendide paysage. En effet, vous apercevrez trois “pays” différents, si l’on peut dire : l’Italie, le Vatican et l’Ordre souverain militaire de Malte.

L’Ordre de Malte est une entité internationale indépendante dont la souveraineté lui permet d’éditer ses propres timbres et passeports, attribuant la nationalité maltaise à tous ses membres, bien que son siège principal ne se situe plus à Malte mais précisément dans cette villa romaine. C’est en fait un “quasi-État” : l’Ordre de Malte n’est pas à proprement parler un pays, mais une organisation internationale autonome qui entretient des relations diplomatiques avec 105 États dans laquelle elle possède même des ambassades. Par son droit de légation, l’ordre souverain est représenté à l’ONU et a des liens avec la Croix Rouge ainsi que d’autres organisations. Il agit en tant qu’organisation humanitaire internationale, fondant des hôpitaux et des dispensaires dans différents pays, principalement en Afrique.

Le jardin que vous apercevez par le trou de la serrure est celui du Grand prieuré de l’Ordre de Malte. Ce site fut à l’origine un monastère bénédictin (au Xe siècle), puis fut placé sous la protection des Templiers. Après l’extinction de ces derniers en 1312, la villa revint à l’Ordre de Malte.

Au-delà des jardins, on peut voir les toits de Rome, en Italie, puis au dernier plan, le majestueux dôme de la basilique Saint-Pierre, reconnaissable entre tous, qui se situe dans l’État du Vatican.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]