Aleteia

Vietnam : un représentant du Pape dénonce les atteintes à la liberté religieuse

Share
Comment

Les religions subissent de nombreuses restrictions au Vietnam. Une situation qui ne s'arrangera pas avec la prochaine loi qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018.

Le gouvernement communiste vietnamien est accusé de porter atteinte aux libertés religieuses, par Mgr Leopodo Girelli, représentant non-résident du Saint-Siège dans le pays. C’est le le site catholique d’information Ucanews.com qui a rapporté cette information le 16 août dernier.

Dans son homélie lors du congrès marial le 13 août, organisé au sanctuaire de Notre-Dame de La Vang, le représentant, également nonce apostolique à Singapour, a lancé : « Dans certaines provinces, les autorités civiles s’inquiètent et se plaignent des catholiques et de leurs activités ». Mgr Girelli a ensuite cité l’Évangile de Luc (20, 25) : « Rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », avant de conclure : « J’aimerais dire aux “Césars vietnamiens” de rendre à Dieu ce qui est à Dieu » et de provoquer un tonnerre d’applaudissement.

Selon I.Media, le gouvernement américain a, deux jours plus tard, été dans la même direction, dans son rapport annuel sur la liberté religieuse. Le 15 août, le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson, épingle dans son rapport la loi sur la croyance qui entrera en vigueur au Vietnam le 1er janvier 2018, qui « maintient de nombreuses restrictions déjà imposées ». Parmi celles-ci, l’obligation pour chaque religion de passer par un lourd processus administratif pour être reconnu.

Cette loi avait déjà été critiqué par Mgr Girelli, qui estime qu’elle pourrait aboutir à « condamner des organisations religieuses dont le gouvernement n’est pas satisfait ». Les visites du nonce ne peuvent par ailleurs pas excéder une période d’un mois et toutes ses activités doivent, au préalable, être approuvées par le gouvernement, nous explique I.Media. Environ 100 000 pèlerins, dont des personnes appartenant à d’autres religions et étrangères, étaient présents à ce congrès de trois jours organisés autour de la fête de l’Assomption de Marie. Celle-ci serait apparue à La Vang, en 1798, en pleine période de persécution des catholiques. En 1961, les évêques vietnamiens ont fait de ce site un sanctuaire marial national sans que l’Église n’ait, toutefois, officiellement reconnu les apparitions.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]