Aleteia

Quand sait-on que l’on a trouvé la personne idéale ? 9 couples témoignent

© Shutterstock
Share
Comment

De l'amour au premier regard à "avant même que nous ne nous soyons rencontrés", ces histoires d'amour vous inspireront autant qu'elles vous charmeront...

Quand je pense à ma relation avec celui qui est maintenant mon mari, Joseph, je peux dire exactement à quel moment j’ai su que je voulais passer le reste de ma vie avec lui. Nous sortions ensemble depuis environ deux mois et nous étions en train de fêter ses 22 ans chez ses parents. Je le regardais interagir avec sa famille, surtout avec sa mère, et je me suis rendu compte de tout l’amour qu’il avait pour eux. J’ai su à cet instant que j’avais trouvé l’homme pour lequel j’avais tant prié, quelqu’un qui aime la famille autant que moi.

Curieuse, je voulais savoir à quel moment d’autres personnes ont su qu’elles avaient trouvé la personne idéale. J’ai rencontré neuf couples mariés très différents. Certains ont appris à s’aimer avec le temps, d’autres ont eu un coup de foudre, alors que d’autres encore savaient qu’ils avaient trouvé la personne avec qui passer le reste de leur vie avant même de s’être rencontrés en personne.
Bien que chaque histoire soit unique, chacune évoque le merveilleux moment où ils ont su, sans l’ombre d’un doute, qu’ils étaient faits l’un pour l’autre.

Après une conversation animée : Dray et Mandy, mariés depuis 280 jours

Mandy m’a confié que c’était difficile de trouver le moment exact où elle a su que son mari Dray était “le bon”. Mais elle a un souvenir qui se démarque des autres : « Dray et moi avons toujours célébré notre foi chrétienne de manières très différentes, et un soir nous avons eu une vive discussion à ce sujet. Ce qui est bizarre, c’est que nous avons eu une coupure d’électricité ce soir-là, donc tout s’est déroulé dans le noir. À l’époque, je ne m’étais pas rendu compte combien beaucoup d’entre nous dépendent de la communication non-verbale. Mais pour moi, le moment le plus déterminant a été quand j’étais assise par terre à l’écouter me dire que peu importe les circonstances, il souhaitait trouver des solutions pour que l’on partage nos vies tout en respectant les traditions religieuses de l’autre.” Son dévouement et sa volonté ont conduit Mandy à lui faire confiance, à l’aimer, et les ont finalement amenés à se marier.

Quant à Dray, il ne pouvait pas imaginer sa vie sans Mandy : “Une fois que j’ai commencé à te connaître, j’ai su que je voulais que tu fasses partie de ma vie”, dit-il en se tournant vers Mandy. “Et quand tu as commencé à faire partie de ma vie, j’ai su que je ne voulais jamais t’en voir sortir. Je sais qu’on a des hauts et des bas, mais je t’aime tellement que je ne peux m’imaginer un futur sans toi à mes côtés. Ta compassion, ton intelligence et ta spiritualité m’inspirent à devenir un homme meilleur… et un homme ne peut rien demander de plus à la vie.”

Après le premier rendez-vous : Tom et Nicole, mariés depuis 16 ans

Peu de couples peuvent dire à quel endroit ils se trouvaient exactement quand ils ont su qu’ils avaient trouvé l’amour de leur vie. Mais Tom s’en souvient vivement : « Quand je l’ai su ? Je crois que c’est arrivé au coin de la rue Union Turnpike et de la 178e rue. Notre premier baiser. Comme si la foudre qui m’avait traversé quand je l’ai vue pour la première fois n’avait pas suffi ! J’ai su que je voulais être avec elle à chaque instant après ce moment.”

Tom et Nicole se sont connus lors d’un rendez-vous arrangé, et Nicole affirme avoir su que Tom était l’homme de sa vie le matin qui a suivi leur premier rendez-vous. Elle raconte : “Je ne vais pas mentir, le lendemain matin j’ai dit à mes collègues que j’avais rencontré l’homme de ma vie, celui que j’allais épouser. Je suis sûre que beaucoup de personnes ont un jour pensé la même chose et que cela n’avait été qu’un simple engouement, mais j’ai fait partie des chanceux. Ce lien immédiat nous a donné un sentiment de sécurité et de familiarité, et il s’est maintenu à travers le temps. Tom a constamment été à mes côtés et a toujours fait passer en premier mes besoins, ma sécurité et mon bien-être.” Ce sentiment est toujours présent dans leur relation aujourd’hui. Et Nicole d’ajouter : “Le bonus, c’est que j’ai toujours des papillons dans le ventre après 23 ans.”

Après une séparation : Erwin et Linda, mariés depuis 51 ans

Erwin et Linda sortaient ensemble depuis deux ans, mais Erwin n’était pas sûr que Linda soit la femme qui lui convenait. “Donc, dit-il, j’ai rompu avec elle. Mais après deux semaines de séparation et de prières, je n’ai plus eu de doutes. On s’est donc remis ensemble et peu après j’ai demandé sa main à son père, qui était d’accord. Quelques jours plus tard je l’ai demandée en mariage… et environ six mois après, nous nous sommes mariés.”

Linda affirme qu’elle l’a su après qu’Erwin ait rencontré ses parents. “En ce qui me concerne, je voulais passer le reste de ma vie avec lui, mais lui avait encore des doutes. Nous nous sommes séparés quelques temps. J’ai eu le cœur brisé.” Elle était ravie quand il est revenu vers elle : “Il a changé d’avis et alors qu’il était sur le point de partir en formation pour devenir garde national, il m’a demandée en mariage. Il a dû demander la permission à mes parents, mais ils l’appréciaient beaucoup, donc ils ont accepté. J’étais simplement convaincue qu’il était l’homme avec qui je voulais passer le reste de ma vie. Après 51 ans, il l’est toujours !”

Juste après avoir commencé à sortir ensemble : Rob et Cindy, mariés depuis (presque) 40 ans

Rob et Cindy fêteront leur 40 e anniversaire de mariage en août. En repensant aux premières années passées ensemble, Rob déclare : “Je pense que j’ai su que c’était la femme de ma vie très tôt, peut-être lors de notre deuxième ou troisième rendez-vous. L’attirance physique était très forte. Elle était magnifique, elle bougeait avec grâce, et elle avait une grande présence physique et une confiance incroyable ; j’étais enivré. Elle était intelligente, passionnée, talentueuse et drôle.” Il aimait également passer du temps et se balader avec Cindy. “C’était facile d’être avec elle car elle a de la conversation, et moi et le reste du monde  l’intéressions. Ses valeurs et son engagement envers la foi, sa famille, ses amis et son groupe social étaient très forts. Je voulais être avec elle tout le temps, l’écouter parler et chanter, toucher son visage et partager ma vie avec elle. Ce que je fais encore !”

Cindy partage les mêmes souvenirs. Elle voulait rencontrer l’amour de sa vie au lycée, comme ses parents. Lorsqu’ils se sont rencontrés, elle avait 16 ans et lui 17. Après leur premier rendez-vous, elle était sûre qu’il serait son seul et unique amour. “À la fin de mon premier rendez-vous avec Rob (scellé par un baiser spectaculaire), j’ai su que je voulais l’épouser ! Nous avions passé des semaines à parler et à flirter lors des répétitions d’une pièce de théâtre, donc je savais qu’il avait beaucoup de qualités que je recherchais chez un homme. Il était intelligent, ambitieux, avait un projet de vie, il venait d’une famille chrétienne, avait un grand sens de l’humour, mais c’était son manque de malice qui m’attirait par dessus tout. Il ne jouait pas. Il m’a clairement fait comprendre qu’il voulait être avec moi et je me sentais en sécurité en sa présence ; tout de moi l’intéressait. Et le fait qu’il soit grand, beau et avec de jolies fesses ne gâchait rien ! Les adolescents que nous étions étaient très beaux !”

En passant ensemble des journées tout à fait ordinaires et ennuyeuses : Joel et Kelsey, mariés depuis 272 jours

Kelsey affirme qu’elle a su que c’était “le bon” en passant simplement du temps avec Joel. “Après nos premiers rendez-vous, il y a eu un moment où on ne faisait que passer du temps ensemble (presque tous les jours) en toute simplicité, et je me souviens m’être dit “je ne m’en lasserai jamais !” Je n’avais jamais été aussi heureuse d’être avec quelqu’un jour après jour à faire des choses ordinaires de la vie.”

Quant à Joel, il a su que Kelsey était la femme de sa vie parce qu’ils partagent le même rêve de fonder une famille. Il confie que “quand elle a dit qu’elle voulait rester à la maison pour faire l’école aux enfants, j’ai su que je voulais l’épouser !”

Quand ils ont passé des vacances ensemble : Brice et Anna, mariés depuis 23 ans

Quand Brice et Anna se sont rencontrés lors d’un congrès étudiant d’une université catholique, ils vivaient à quatre heures l’un de l’autre. Mais ils n’ont pas laissé la distance les empêcher d’apprendre à se connaître et de tomber amoureux. Brice déclare : “Nous avons passé des heures au téléphone les mois qui ont suivi et on s’est bien entendus. C’est en parlant de nos idées et de nos rêves au téléphone et lors des quelques visites que je me suis rendu compte qu’Anna était faite pour moi.”

Anna quant à elle affirme que c’est en apprenant à connaître Brice qu’elle a su qu’il était l’homme de sa vie. “Durant des mois, nous parlions au téléphone chaque fois que c’était possible et nous nous écrivions des lettres presque tous les jours. Nous avons ensuite passé de longues vacances ensemble avec nos familles, et à la fin, je savais qu’il était fait pour moi.”

Le premier week-end qu’ils ont passé loin l’un de l’autre : Bill et Lori, mariés depuis 13 ans

Bill affirme que ce ne sont pas forcément les jours qu’il passait avec Lori qui l’ont convaincu qu’elle était faite pour lui, mais plutôt les jours passés loin d’elle. “Quand nous avons commencé à sortir ensemble, nous avons dû rendre nos amis malades… Nous sommes tous les deux rentrés à l’université cet automne-là, et nous avons fait en sorte de nous voir tous les jours. Soit nous sortions dîner, soit nous allions chez moi en rentrant des cours. Après environ trois semaines, Lori est rentrée chez ses parents pour le week-end, et je me suis rendu compte combien elle me manquait, combien cela me manquait de lui parler et de l’écouter parler. Elle illuminait mes journées, et je me suis dit que la personne qui arrivait à faire cela devait être très spéciale.”

Lori évoque un événement tragique qui les a rapprochés : “Les premières semaines de notre relation étaient faites de conversations et de rires sans fin. Puis, le 11 septembre 2001, j’étais en train de marcher sur le campus de mon université, avec un sentiment de peur et de solitude. Je priais Dieu de m’envoyer quelqu’un pour ne plus être seule, un ami avec qui m’asseoir et regarder les informations. J’étais en haut d’un escalier, tenant la rampe, prête à pleurer. Et sur un campus de plus de 20 000 étudiants, Bill est apparu sur ces mêmes escaliers. Il a pris ma main et nous sommes allés regarder les informations ensemble. C’était la première fois que nous nous prenions par la main. Ce soir-là, j’ai écrit dans mon journal intime que je savais que j’allais l’épouser.”

Avant même qu’ils ne se rencontrent en personne : Matthew et Vera, mariés depuis 15 ans

Matthew et Vera se sont rencontrés à l’ancienne, en échangeant des lettres par la poste. Après cinq mois à s’écrire des lettres et des e-mails, et à s’appeler, la fille du Kansas et le garçon du Maine se sont enfin rencontrés à l’aéroport de Detroit. Pour Matthew, la première fois qu’ils se sont vus en personne a été le moment où il a su qu’il avait trouvé sa future épouse. “Nos échanges écrits et téléphoniques m’ont permis de connaître Vera, je connaissais son âme”, raconte-t- il. “Si je devais choisir un seul moment, ce serait celui où elle m’a fait visiter le supermarché où elle travaillait et qu’elle a sorti mon portefeuille de ma poche pour regarder ce qu’il y avait à l’intérieur… Je “connaissais” cette fille depuis six heures à peine, et pourtant cela m’a semblé être la chose la plus naturelle au monde !”

Pour Vera, c’était plutôt un ensemble de petites choses qui l’ont convaincue d’avoir trouvé l’homme idéal. Elle aime se rappeler que sa gaîté la faisait sourire et que son sérieux l’impressionnait. Peu importe le moment, elle savait que Dieu avait tout prévu pour leur relation. “Je ne peux pas dire s’il y a une chose en particulier qui m’a convaincue ou si c’était tout un ensemble de choses”, raconte-t- elle, “mais j’ai su que je l’aimais avant même de l’avoir rencontré !”. Vera admet que l’enthousiasme et les papillons dans le ventre n’existent plus après 15 ans, mais “ils ont été remplacés par quelque chose de bien plus fort et plus profond. Quelque chose qui durera plus longtemps que l’engouement passager qui fait que deux personnes sont attirées l’une par l’autre au début. C’est le choix que nous faisons chaque jour de nous aimer et de nous aider à devenir de meilleures personnes même quand c’est loin d’être facile !”

Avant qu’ils ne commencent à sortir ensemble : Matt et Jenny, mariés depuis 83 jours

Matt savait que quelque chose l’attirait chez Jenny, avant même qu’il ne sorte avec elle : “Avant de lui demander de sortir avec moi, je savais que cela n’allait ressembler à aucune de mes relations précédentes. Cela m’a pris six mois avant de la demander en mariage, parce je ne pensais pas que c’était raisonnable de précipiter les choses. Après cinq mois de relation et un voyage à la Nouvelle Orléans, j’ai su qu’elle était la personne avec qui je voulais continuer la grande aventure de la vie. C’est à ce moment-là que j’ai su.”

D’accord avec Matt, Jenny affirme : “Matt m’avait déjà fait bonne impression avant même que nous ne commencions à sortir ensemble. Les choses se sont simplement mises en place dans notre relation. Aucune fibre de mon être ne doutait que nous devions être ensemble.”

Mais elle a été convaincue alors qu’il participait à un événement de charité au début de leur relation. Elle explique qu’elle travaille pour une ONG qui aide les familles défavorisées : “Nous organisons plusieurs événements chaque année et bien que Matt n’en ait manqué aucun avant même que nous ne soyons ensemble, cet événement en particulier a tout changé pour moi. J’ai regardé Matt à un moment et il était complètement entouré d’enfants. Ils étaient accrochés à ses lèvres et le suivaient partout comme s’il était une personne célèbre. Beaucoup des enfants que nous aidons grandissent sans figure paternelle. Il les avait tous amadoués et j’ai su alors que je voulais que cet homme soit mon mari et qu’ensemble nous continuions à aider les autres le reste de ma vie.”

Si vous aussi, vous vous souvenez du moment magique où vous avez su que c’était LUI ou ELLE, n’hésitez pas à témoigner en laissant un commentaire !

Tags:
couple
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]