Aleteia

La mystérieuse crypte du péché originel

Share
Comment

On l'appelle la "chapelle Sixtine" des églises troglodytes.

Au IXe siècle, des moines bénédictins empruntèrent le chemin de Pietrapenta, près de Matera, une ville du sud de l’Italie surnommée “la ville souterraine”, et décidèrent de s’installer dans les nombreuses grottes situées sur les versants d’un ravin du nom de La gravina, qui avaient déjà été habitées aux époques paléolithiques et néolithiques. L’une de ces grottes est désormais connue sous le nom de “crypte du péché originel” et fait office de chapelle Sixtine des églises troglodytes.

Elle fut quasiment oubliée et désaffectée durant des siècles, et servit de refuge à des bergers qui l’appelaient la “grotte aux mille saints” du fait des nombreuses peintures ornant ses murs. En effet, on y découvre le récit biblique de la Création, et on peut y voir des représentations des apôtres Pierre, André et Jean, des archanges Michel, Raphaël et Gabriel ainsi que de la Vierge Marie. L’une des fresques représentant Adam, Ève et le serpent autour de l’arbre donne son nom à la grotte.

Aujourd’hui, la crypte appartient au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour découvrir cette crypte en images, cliquez sur la vidéo :

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]