Aleteia

Dunkerque : un calvaire en hommage aux marins inauguré le jour de l’Assomption

Share
Comment

La procession mariale est doublement forte cette année dans la ville du nord de la France : la fête de la montée au Ciel de la Vierge Marie sera accompagnée de l'inauguration d'un mémorial des marins qui faisait jusqu'alors défaut au port de la ville.

Au cinéma actuellement, le film Dunkerque de Christopher Nolan rappelle cette bataille de la Seconde Guerre mondiale au cours de laquelle les troupes alliées, anglaises et françaises, sont forcées au rembarquement vers l’Angleterre de fin mai à début juin 1940 pour échapper aux forces allemandes.

Au même moment, un calvaire dédié aux marins est installé sur le port de Dunkerque, le seul de France où il en manquait un. C’est ainsi que l’on n’oublie pas ceux qui meurent, en mer ou sur la plage. L’endroit où est placé le mémorial est là où le gros du mouvement des troupes a eu lieu pendant “l’opération Dynamo” — l’autre nom de la bataille de Dunkerque — à l’extrémité ouest du quai d’embarquement Nord.

“Dans l’espérance nous avons tous été sauvés”

L’œuvre en acier de vingt-six tonnes et de onze mètres de haut, conçue par le sculpteur Nicolas Alquin, est déjà mise en place depuis quelques jours. “D’un côté elle a la forme d’une proue de navire, de l’autre d’un livre ouvert”, explique l’artiste. En plein milieu, la croix du Christ indique le sens spirituel qui prédomine sur le caractère commémoratif de cette proue immense. En plus des marins et des soldats qui ont péri lors du rembarquement, le calvaire rend hommage aux dockers (ouvriers portuaires) et aux constructeurs de bateaux.

Il est inscrit sur le socle : “Dans l’espérance nous avons tous été sauvés”.

L’inauguration du mémorial participera de la procession mariale du 15 août, à laquelle la population du Nord est très attachée. Il sera béni à 15 heures. Les bateaux de pêche passeront devant le calvaire aux marins l’après-midi lors de leur procession.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]