Aleteia

Date de la Sainte Catherine 2017

© Shutterstock
Portrait de Sainte Catherine d'Alexandrie par Gerolamo Giovenone (Vercelli - 1555, Milan), Musée de l'histoire de la religion
Share
Comment

A la Sainte Catherine, les jardiniers se frottent les mains car "tout bois prend racine", dit le dicton… Mais c’est aussi la fête des jeunes femmes célibataires !

Catherine d’Alexandrie était une jeune égyptienne à forte personnalité et d’une grande érudition. Cette dernière avait tenu tête à l’empereur romain Maxence, tenté de le convertir et refusé de l’épouser… ce qui lui valu d’être martyrisée ! La fête de la Sainte Catherine se célèbre le 25 novembre de chaque année depuis le Xè siècle et commémore son martyre. Cette année, le 25 novembre 2017 tombe un samedi. Elle est la protectrice des philosophes, des barbiers, des meuniers, des nourrices et des fileuses et des femmes célibataires. Son culte était très populaire au Moyen-Âge. Catherine d’Alexandrie est généralement représentée avec la roue évoquant son martyr ou avec un glaive qui rappelle sa décapitation.

A la Sainte Catherine, tout bois prend racine

La fête de la Sainte-Catherine est particulièrement populaire en Estonie, où elle marque l’arrivée de l’hiver. Comme la sève a déjà quitté la partie supérieure des végétaux, ces derniers entament leur période de repos. On considère que dans les pays tempérés, c’est la meilleure période pour faire reprendre les boutures de plantes ligneuses et mettre en terre arbres et arbustes. Mais attention ! Si la fin novembre est incontestablement favorable aux plantations, méfiez-vous quand même de la météo et abstenez vous de planter s’il pleut, vente ou neige !

Coiffer Sainte Catherine

Catherine d’Alexandrie est la protectrice des célibataires et longtemps, les jeunes filles qui “coiffaient sainte Catherine” l’année de leurs 25 ans, se devaient de porter, le 25 novembre, un chapeau vert (couleur de l’espoir) et jaune (couleur de la famille) sur la tête, dont la décoration est inspirée de leur métier ou de leur passion. Les chapeaux étaient confectionnés par leurs amis ou collège de travail. Autrefois, le 25 novembre était un jour de congés pour les “petites mains” des maisons de couture qui organisaient de grandes fêtes. Aujourd’hui, la mairie de Paris honore les professions de la couture, ainsi que les étudiants des écoles de stylisme, par un rassemblement à l’hôtel de ville, où “défilent ceux qui ne défilent jamais”, mis en vedette par leur couvre-chef extravagant.

Tags:
agenda
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]