Aleteia

Diminuer sa consommation de sucre : la méthode imparable !

© Shutterstock
Share
Comment

On ne peut pas faire mentir les recherches : nous devons réduire notre quantité de sucré ingérée si nous voulons rester en bonne santé. Notre collègue américaine nous explique pourquoi, et surtout comment faire pour ne pas se laisser tenter...

Le docteur Aseem Malhotra, cardiologue, a passé des années à étudier les raisons de la hausse des maladies cardiaques et de l’obésité, et il est quasiment sûr d’avoir trouvé la réponse dans un petit village du sud de l’Italie. Les personnes qui habitent là-bas n’ont jamais entendu parlé de diabète de type 2 et atteignent souvent les 100 ans et plus. Le docteur Malhorta révèle que la clé n’est pas forcément dans ce qu’ils mangent, mais plutôt dans ce qu’ils ne mangent pas… En effet, les locaux mangent des pâtes, mais en petite quantité, et n’ingèrent que très rarement du sucre. Ils mangent seulement des desserts le dimanche, et des pizza une à deux fois par mois. Il prennent leur temps, à chaque repas, pour manger. Ils n’ont pas de salle de sport suréquipée mais sont constamment en mouvement.

Sucre et santé ne font pas bon ménage

De plus en plus, le sucre est reconnu comme étant à l’origine de plusieurs maladies, du diabète de type 2 au cancer. Une étude récente de l’université du Texas, à Dallas, a ainsi révélé que le carcinome épidermoïde (le 2ème cancer de la peau le plus courant) est nettement plus dépendant du sucre pour son approvisionnement énergétique, que d’autres cancers. La maladie d’Alzheimer a également été liée à l’excès de consommation de sucre, tout comme les maladies inflammatoires, dont le syndrome du colon irritable.

De façon plus alarmante, des chercheurs commencent à trouver des liens entre le sucre et les maladies mentales. La dépression, la schizophrénie et l’anxiété font partie des maladies de plus en plus connectées à la neuro-inflammation, résultat direct de la consommation de sucre raffiné.

Dans une certaine mesure, ces découvertes sont incroyables. L’idée que quelque chose d’aussi simple que d’éliminer les sucres raffinés, pourrait avoir énormément de bénéfices pour notre santé, est remarquable. D’un autre côté… qui peut survivre sans glace et autres gourmandises ?

Comment limiter sa consommation de sucre ?

Je crois tout à fait les recherches qui démontrent que le sucre est toxique. Et je suis persuadé qu’il est addictif, parce que je peux manger un paquet de pépite de chocolat sans cligner des yeux. Mes enfants ont hérité de mon amour pour les sucreries, ce qui rend le fait d’essayer de se passer de sucre encore plus compliqué. Mais, en essayant de diminuer ma consommation, j’ai découvert quelques astuces qui aident.

Premièrement, j’ai remplacé les sucres raffinés par des fruits, c’est toujours du sucre, mais c’est bien meilleur pour mes enfants (et pour moi) d’avaler un bol de cerises après manger, qu’un bol de crème glacée. Cela apaise mes fringales de sucre, je me fais plaisir, et j’incorpore une dose d’antioxydants à mon régime alimentaire.

En second, j’ai commencé à me faire des « friandises nocturnes » sans sucre et à leur donner des noms de dessert. Mes enfants préfèrent « crème douce, doux rêves », qui est seulement du lait chaud avec un tout petit peu de miel, de l’extrait de vanille, de la cannelle et de la muscade. Ce mélange les aide à s’endormir plus rapidement, et ils sont tout aussi excités quand je leur présente le lait que quand je leur tendais des glaces. (enfin presque)

En troisième, j’ai essayé de changer ma relation au sucre, et la façon dont je le conçois. Au lieu de le voir comme une récompense dont, on me prive, je le considère à présent comme un poison.

La méthode magique pour ne pas être tenté par du sucré

Un peu dramatique, je vous l’accorde, mais pas plus que ces effets sur le corps humain. De plus, il est plus facile de résister à l’appel du glacier quand je me dis «  oh regarde, le poison aux pépites de chocolat est en promotion ! Devrais-je en acheter et en manger, ou devrais-je acheter ces cerises à la place ? ». Je le dis haut et fort dans le magasin parce que je veux manger la dite glace, malgré ce que cela représente pour ma santé. Je veux tellement manger de la glace, que si je me contente de dire cette phrase dans ma tête, je peux l’ignorer. Mais si je le dis à voix haute et que des inconnus m’entendent dans l’allée des surgelés et me regarde avec insistance, j’ai trop honte pour ouvrir le freezer et m’emparer du fameux poison aux pépites de chocolat.

Vous n’avez pas forcément besoin d’employer des moyens aussi théâtraux, devant les bacs de glaces, pour réduire votre consommation de sucre raffiné. Il y existe de nombreuses méthodes pour vous aider à désintoxiquer votre corps. Réduire, ne serait-ce qu’un peu votre consommation de sucre raffiné, fera des merveilles pour votre santé ! Un changement aussi simple que de manger des oeufs à la places des céréales le matin, et de préférer le chocolat noir au chocolat au lait pour le dessert peut radicalement réduire votre consommation de sucre et améliorer votre santé, et donc votre vie.

> Cet article est une traduction de la version américaine d’Aleteia.

Tags:
santé
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]