Aleteia

Comment a été conçue la Vierge Marie ?

© Public domain
Giotto, le rendez-vous à la Porte dorée, 1303-1306, église de l'Arena, Padoue.
Share
Comment

Depuis le dogme de l’Immaculée Conception, proclamé en 1854 par le pape Pie IX, l’Église affirme que la Vierge a été conçue sans péché. Mais qui sont les parents de Marie ? 

« La Bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel ». (Dogme de l’Immaculée Conception).

Rien dans les Évangiles n’évoque les origines familiales de la Vierge : on n’y découvre ni le nom de ses parents ni la manière dont elle fut conçue. Pour en connaître davantage sur sa vie, il faut se tourner vers l’Évangile apocryphe de Jacques (IIe après J.-C.), intitulé Nativité de Marie. Révélation de Jacques.

© Public domain
Giotto, le rendez-vous à la Porte dorée, 1303-1306, église de l'Arena, Padoue.

Ses parents se nomment Anne et Joachim. Le père de Marie, très pieux, est un homme riche et extrêmement généreux. Avec Anne, ils forment un couple heureux. Seule ombre au tableau : ils n’arrivent pas à concevoir d’enfants. Un jour, alors que Joachim se rend au temple de Jérusalem pour déposer des offrandes à l’occasion d’une fête religieuse, le Grand Prêtre lui refuse l’accès. Son infertilité est le signe qu’il est sous la malédiction de la Loi.

Accablé de chagrin et couvert de honte, Joachim décide de se retirer dans le désert.

“Alors, accablé de tristesse, Joachim ne reparut pas devant sa femme, et il se rendit dans le désert ; il y planta sa tente et, quarante jours et quarante nuits, il jeûna, se disant : “Je ne descendrai plus manger ni boire, avant que le Seigneur mon Dieu m’ait visité. La prière sera ma nourriture et ma boisson””.

Un jour, Anne et Joachim reçoivent, chacun, la visite d’un ange leur annonçant la venue prochaine d’un enfant. Heureux, Joachim quitte le désert et se précipite aux portes de Jérusalem. De même, Anne, qui a reçu la nouvelle, court à sa rencontre. Arrivés à la “Porte dorée”, l’une des portes de l’enceinte, il se jettent dans les bras l’un de l’autre.

“Joachim arriva avec ses troupeaux. Anne l’attendait, aux portes de la ville. Dès qu’elle le vit paraître avec ses bêtes, elle courut vers lui, se suspendit à son cou et s’écria : “Maintenant je sais que le Seigneur Dieu m’a comblée de bénédictions ! Voici : la veuve n’est plus veuve et la stérile a conçu !””.

Cet épisode célèbre a été illustré par de nombreux artistes, dont l’exemple le plus fameux demeure la fresque peinte par Giotto au XIVe siècle, dans l’église de l’Arena à Padoue. Comme une immense bande-dessinée, les parois illustrent la vie d’Anne et Joachim et celle du Christ.

© Public domain
Giotto, le rendez-vous à la Porte dorée, 1303-1306, église de l'Arena, Padoue.

La scène la plus émouvante est sans aucun doute l’étreinte des parents de Marie à l’entrée de Jérusalem. Envahis d’une émotion intense par la nouvelle de cette future naissance, Anne et Joachim s’embrassent, indifférents vis-à-vis du monde qui les entoure. Giotto a pris quelques libertés face à la source écrite. L’Évangile de Jacques mentionne une “étreinte” et non un baiser.

Certains ont voulu voir dans ce baiser échangé l’évocation d’une conception sans acte sexuel. En effet, pour eux, ce geste était comme un symbole de pureté, à l’image de la Vierge.   

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]