Aleteia

Gérardmer : la Perle des Vosges et les débuts du tourisme en France

© Hautes Vosges Tourisme
Le lac de Gérardmer
Share
Comment

De plus en plus sollicités par les vacanciers français et les nombreux touristes étrangers, les offices de tourisme fonctionnent à bloc l'été. Retour il y a plus de 100 ans à Gérardmer, dans les Vosges, où le tout premier office de tourisme a vu le jour.

Le Comité des promenades est inauguré à Gérardmer dans les Vosges le 23 juillet 1875. C’est le premier Office de tourisme de France. Aujourd’hui on en compte 2 800…

Juillet 1875

Le mot tourisme n’est pas encore synonyme de foule ni de retour de week-end saturé ! Il a fait son apparition dans la langue française en 1841 seulement. Emprunté aux Anglais, il évoque le fameux tour que les jeunes gens fortunés se devaient d’accomplir pour être cultivés. En 1875, seuls des privilégiés partent l’été en voyage ou en villégiature. On hésite entre un voyage aux eaux, un séjour aux bains de mer ou en montagne, dans une station d’air pur. La présence de quelques célébrités parisiennes, comme Guy de Maupassant, contribue à lancer la station de Gérardmer que les réclames surnomment alors « la Perle des Vosges ».

La Perle des Vosges

Des affiches en couleur vantent la beauté du lac de Gérardmer au milieu des sapins. En 1878, Gérardmer se dote d’une gare qui permet aux Parisiens de rejoindre « la Perle des Vosges » en 7 heures et demie… En 1881, le Guide de voyage Joanne, ancêtre des Guides Bleus Hachette, donne toutes les informations utiles sur la station : « Gérardmer est situé dans une position délicieuse. Il est dominé par des montagnes boisées ou couvertes de pâturages. » Il signale les curiosités naturelles ou les sites pittoresques à découvrir alentour : les lacs de Longemer et Retournemer, la vue panoramique sur les trois lacs depuis la roche du Diable ou l’ascension du Hohneck.

© Hautes Vosges Tourisme
© Hautes Vosges Tourisme

 

Chalets et grands hôtels

A la fin du XIXe siècle, Gérardmer est devenue une station à la mode, où le Tout-Paris et le Tout-Nancy aiment à se retrouver. Des dizaines de chalets ont fleuri au bord du lac, avec vue imprenable. En 1888, le Grand hôtel et hôtel de la Poste offre 130 chambres et un centre d’hydrothérapie à proximité. Le Comité des promenades édite une gazette où figure la liste des hôtes de marque en villégiature. Un casino et un théâtre complètent la panoplie. Aujourd’hui on retrouve encore cette atmosphère Belle Epoque au Grand Hôtel & Spa ou bien au Manoir au lac (ancien chalet de la famille Cahen d’Anvers, illustres banquiers et collectionneurs d’art parisiens).

© Hautes Vosges Tourisme
Gérardmer le lac

Embarcadères et belvédères

L’Union Nautique, créée en 1885, équipe le lac pour les baigneurs (cabines de bains, ponton, plongeoir). Le Comité des promenades aménage les rives du lac en créant des sentiers de promenade romantique avec des belvédères et des bancs pour admirer la vue. Il se préoccupe aussi de proposer des excursions en journée et des distractions (on dirait aujourd’hui des animations) en soirée. Un tramway monte les excursionnistes intrépides jusqu’au col de la Schlucht (1139 m). Aux beaux jours, on se presse devant les embarcadères pour louer une barque…

© Hautes Vosges Tourisme
Gérardmer le lac

Office de tourisme Hautes Vosges-Gérardmer
4 place des Déportés
88400 Gérardmer
Tél. 03 29 27 27 27
www.gerardmer.net
info@gerardmer.net

Tags:
tourisme
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]