Aleteia

Il devient prêtre catholique après sa rencontre avec deux missionnaires mormons

Share
Comment

C’est en laissant entrer chez lui deux Mormons que Pat Broussard se convertit en 2002. Une rencontre qui le conduira à devenir prêtre 15 ans plus tard.

En ouvrant sa porte à deux missionnaires mormons en 2002, Pat Broussard ne se doutait pas à quel point sa vie serait bousculée. Récemment ordonné prêtre à 56 ans, il explique au site theadvocate.com comment cette rencontre a été décisive dans son cheminement. « Je les ai regardés et j’ai pensé : “Vous, les garçons, avez l’air affamé. Entrez, je vais vous nourrir” », a-t-il confié au site à propos de l’arrivée des deux hommes chez lui. Il poursuit : « Il y avait quelque chose en moi qui me disait : “Laisse-les entrer et discute avec eux.” » Broussard ne se doute pas encore qu’il gagnera une vocation et un ami proche, Andrew Blackwell.

Marié à une enseignante, Aminthe, et père de deux enfants, Broussard a pour projet à cette époque de s’inscrire au centre de droit Paul M. Herbert de la Louisiana State University (LSU). Alors que sa femme est déjà à Baton Rouge, où ils emménagent, il reste à New Iberia, afin de vendre la maison. C’est à ce moment qu’il reçoit la visite des deux missionnaires. Celui qui n’est pas encore prêtre admet aux deux Mormons qu’il n’est pas particulièrement dévot. Ils lui suggèrent alors d’explorer une relation plus profonde avec Dieu et de les suivre à l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Broussard décline la proposition. Il est pourtant touché par cette discussion. Dès leur départ, le futur prêtre se sent envahi par la foi. « Ce que j’ai éprouvé, c’était qu’ils étaient plus intéressés par mon âme éternelle et se souciaient de moi en tant qu’être humain », se souvient-il. « Ils m’ont beaucoup appris sur leur foi, poursuit Broussard, mais ils ne me l’ont jamais dit : “Tu dois croire cela ou tu ne seras jamais au paradis.” » Une attitude qui tranche avec celle d’un précédant missionnaire qui n’avait pas hésité à dire à Broussard qu’il irait en enfer. Une amitié naît alors entre le futur prêtre et l’un des deux Mormons, Blackwell.

Blakwell, un nouveau frère

Les deux hommes discutent alors hebdomadairement pendant trois mois. Malgré cette nouvelle relation, Broussard ne devient pas pour autant Mormon, même s’il hésite au départ. « Ce qu’ils ont réveillé en moi, c’était un désir de se rapprocher davantage du Christ », confie le prêtre. Mais « plutôt que d’épouser une autre foi, j’ai décidé d’explorer la mienne. Je suis né dans une famille catholique. J’ai été baptisé catholique et fréquenté des écoles catholiques. » Pour son nouvel ami, ce n’est pas un problème, car « l’église mormone est une restauration de l’église originelle de Jésus-Christ et l’Église catholique est le reste de cette église originelle de Jésus-Christ. » Les deux hommes débattent régulièrement sans jamais chercher à se convertir mutuellement. Broussard va même jusqu’à acheter de la nourriture à Blackwell pour l’aider financièrement, sa maigre allocation de missionnaire étant parfois insuffisante. Même si le Mormon est retourné en Utah, les deux hommes restent en étroite relation. Blackwell explique, pleins d’émotions, à theadvocate.com : « Pat est mon frère. J’aime Pat autant que n’importe quel homme peut aimer quelqu’un avec qui il n’est pas lié. Il est l’un des meilleurs êtres humains que je n’ai jamais rencontrés dans ma vie entière. » Il n’est cependant pas le seul à avoir aidé Broussard dans son cheminement.

Après sa rencontre avec les missionnaires, Broussard sait qu’il est appelé par Dieu à le servir. Il en discute alors avec sa belle-mère, Helen Marin, qui a donné des cours de catéchisme. Elle l’aide alors à approfondir sa foi et lui conseille de devenir diacre, afin de servir une paroisse ou aider le prêtre à la messe et accomplir des œuvres de charité. Il accepte et est ordonné en 2010 puis est affecté à l’église catholique Holy Family à Port Allen. Pour sa femme Aminthe, cette soudaine conversion est un choc, mais elle le soutient activement. Cette dernière décède cependant le 7 janvier 2014. Broussard est alors effondré, comme son entourage et Blackwell. Le Mormon suggère alors au veuf de devenir prêtre. Broussard y réfléchit pendant un an et accepte. Il démissionne alors de son poste de directeur des ventes pour Thomas Tools et entre au séminaire. Ordonné le 27 mai dernier 2017, Broussard célèbre sa première messe le lendemain. Il est depuis le 1er juillet vicaire paroissial à l’église catholique St. Thomas More à Baton Rouge. « Je n’ai jamais vu un exemple plus semblable à celui du Christ, de l’amour et de la charité et de la gentillesse que le sien. […] Je pense que Pat a une mission. Quiconque se heurte à lui sait qu’il est spécial », conclu fièrement Blackwell.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]