Aleteia

Retrouver l’amour après le veuvage

© wavebreakmedia
Share
Comment

Est-il possible de retrouver l’amour après avoir fait le deuil d’un premier époux ? L’histoire de cette femme suggère que de nouveaux commencements sont toujours possibles.

Elle raconte : je suis devenue veuve après 15 ans de mariage, et pour être honnête, j’ai rejeté l’idée de me marier à nouveau. Je pensais que l’amour véritable pouvais seulement arriver une seule fois dans la vie d’une personne et j’étais résolue à être fidèle à la mémoire de mon défunt mari. J’avais aussi des enfants ainsi qu’une carrière professionnel établie. Les années de ma vigoureuse jeunesse s’effaçaient dans le passé, et avec elle, cette attraction merveilleuse et naturelle.

Un jour, je me suis surprise à attacher plus d’attention que d’habitude à mon apparence avant d’aller au petit déjeuner hebdomadaire avec mes amis, à notre restaurant habituel. C’est un environnement dans lequel vous pouvez différencier les personnes qui sont venues pour sociabiliser, travailler ou simplement déjeuner seule avec un magazine ou un livre. Ce dernier cas de figure semblait s’appliquer à une personne qui avait l’habitude de prendre le petit déjeuner dans ce restaurant, et qui, de temps en temps, m’observait discrètement – quelque chose qui ne passe pas inaperçu pour une femme.

Il était à priori un peu plus âgé que moi, très beau, d’âge moyen, mais bien conservé. Probablement célibataire, divorcé ou peut être veuf. Il y avait quelque chose en plus à propos de lui, que j’ignorais : nous avions un ami commun, et lui me connaissait.

Alors que j’attendais dans la file pour payer, nous avons échangé quelques mots amicaux, et j’ai découvert son regard paisible et transparent, semblable à celui de mon mari décédé. Plus tard, notre connaissance commune nous a présenté officiellement et m’en a dit un peu plus à son propos : il travaillait en ville temporairement, et sa situation était semblable à la mienne – il était veuf avec des adolescents à la maison.

Immédiatement j’ai fais des efforts pour perdre du poids et améliorer ma condition physique. J’ai recommencé à prendre soin de mes vêtements, de mes cheveux, et même à me parfumer. Je me suis même mise à faire du sport. Mes amis m’ont dit que j’avais l’air plus jeune… Et ils n’avaient pas entendu comme mon cœur battait différemment à certains moments.

Après plusieurs rencontres et de brèves conversations, nous sommes devenus amis, et il m’a invité à sortir. J’ai accepté l’invitation, seulement avec l’idée d’établir une bonne amitié… mais ce n’est pas comme ça que notre relation a évolué.
Au bout d’un certain temps, il a proposé que l’on commence à sortir ensemble, plus sérieusement, et j’ai accepté, réalisant que l’inclination naturelle à chercher une relation de couple à mon âge, même si j’étais veuve, continuait à être une part de ce que j’étais, et cela incluait quelques dynamiques auxquelles je ne pouvais échapper. J’étais attirée par lui. Lorsque nous avons décidé d’officialiser notre couple, nous avons parlé de nos mariages passés, de nos relations affectueuses passées qui ont été coupées brusquement par le destin et de la certitude que la pureté d’un nouvel amour n’affecterait pas leur mémoire, marquée de façon indélébile dans nos histoires personnelles de vie.

Nous avons commencé à expérimenter le processus de deux personnes qui tombent amoureuses l’une de l’autre…

L’envie d’être ensemble, de se rapprocher

Les gens ne tombent pas amoureux simplement parce qu’ils le veulent; mais plutôt ce qui vous fait tomber amoureux est ce petit truc spécial que l’autre personne vous donne, qui vous affecte entièrement. Nos sentiments s’emballent sans que nous puissions y faire grand chose, notre rythme cardiaque s’accélère. Ainsi, nous partageons un monde de sentiments profonds et affectueux au fur et à mesure que nous nous révélons mutuellement comme homme et femme. Et nous nous découvrons, désirant ensemble l’intimité d’un baiser doux ou d’une douce caresse.

Une proximité qui nous est exclusive

Une proximité à travers laquelle nous voulons tous les deux affirmer, du plus profond de nos coeurs, « je n’aime que toi, plus que tout autre chose ». Un monde intime dans lequel personne d’autre n’est convié.Je pensais que je ne pourrais plus jamais ressentir de tels sentiments… Mais ce ne fut pas le cas. Nous les avons tous les deux expérimentés comme nouveaux, et nous ne voulions jamais les voir disparaître. Nous espérons pouvoir être capable de les trouver dans les bons comme les mauvais moments de la vie, préservant le « pour toujours » de notre amour.

Donner et recevoir

L’amour nous remplit d’espoir, il éclaire nos esprits et renforce notre coeur à travers ce processus de donner et de recevoir. On découvre de nouvelles nuances au fur et a mesure que nous explorons les différentes manières de faire ressortir le meilleur de nous même pour l’être aimé. On cherche à exprimer, à travers des milliers de petits gestes, ce désir d’être le meilleur des cadeaux pour l’autre, on infuse tout avec de l’amour, transformant la concupiscence en bienveillance.

L’impulsion envers la vie

En dépit d’avoir plus de 40 ans, nous sommes tout à fait capables de renouveler et de donner vie au monde qui nous entoure, avec une énergie qui résulte d’une source de vie intérieure différente de tout autre motif pour aimer notre existence, découvrir le nouveau dans l’ancien, avec une lumière plus vivante. Nous commençons à discuter du mariage.

Au-delà du niveau d’attraction, chaque personne doit décider de confier tout son être à une union amoureuse. Le consentement personnel, le «Je le veux», est la couronne d’une donation qui englobe tous les niveaux de notre être.

> Cet article est une traduction de la version espagnole d’Aleteia

Tags:
veuvage
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]