Aleteia

Le paddle : La meilleure façon de marcher sur l’eau

© Shutterstock
Share
Comment

Ce nouveau sport s’est taillé en un rien de temps une place de premier rang parmi les loisirs nautiques. Activité sportive ludique, le paddle se pratique de plus en plus en famille. Direction le golfe du Morbihan à la découverte de ce nouvel art de vivre sur l'eau. 

Les “marins-marcheurs” sont de plus en plus nombreux à se balader sur nos côtes. D’ailleurs, chaque année, un rassemblement autour du paddle se déroule dans le Golfe du Morbihan, au début de l’été. L’an dernier, ils étaient 500 à participer au « Morbihan paddle Trophy-Ouest France ». A coté des sportifs aguerris, on rencontrait aussi des amateurs de tous âges… et souvent même plusieurs générations d’une même famille. C’est l’occasion de rencontrer ces randonneurs d’un nouveau genre qui, dans le Golfe du Morbihan, ont trouvé le terrain de jeu idéal : Des paysages splendides, des lieux protégés pour les débutants, des courants étonnants pour les plus aventuriers, dans des eaux jamais monotones…

Le VTT marin

Si le paddle est une activité nautique qui se pratique individuellement, c’est aussi un sport très social. En effet, on parle, on se rencontre, on s’amuse bien ensemble… C’est un nouvel art de vivre sur l’eau à l’instar de ce que fut le VTT à terre. Dans le golfe du Morbihan, c’est même devenu un phénomène ! Il y a quatre ans, ils étaient une centaine à s’élancer dans un raid réunissant amateurs et sportifs de haut niveau… Le « Morbihan Paddle trophy-Ouest France » est devenu aujourd’hui un rendez vous incontournable. Cette année, ils étaient encore plus nombreux le premier week-end de juillet à naviguer ainsi dans le courant, entre les îles et les côtes boisées du Golfe du Morbihan, longeant sites historiques et belles demeures centenaires, frôlant cailloux, pics et caps, qui bordent ce golfe mythique !

François Van Malleghem
Reconnaissance Morbihan Paddle Trophy Ouest France 2017

Le paddle, un sport accessible de 7 à 77 ans

L’intérêt de ce nouveau loisir nautique, c’est qu’il est accessible à tous, qu’on soit sportif chevronné ou simple amateur de balade nautique. Il est notamment plus facile que le surf ou la planche à voile. L’essentiel est de commencer sur une mer calme et bien sur de savoir nager. Aussi les golfes et estuaires sont particulièrement fréquentés ! Mais les lacs sont également de parfaits plans d’eau pour le paddle. On en voit aussi à Oléron, où dans les marais salants, des adeptes du paddle se faufilent dans les dédales de canaux. Mais surtout, on voit toutes les générations s’essayer à « marcher sur l’eau ». Et si les enfants trouvent très vite leur point d’équilibre, les anciens ne sont pas de reste ! Lors du grand rassemblement dans le golfe du Morbihan, on a même vu des planches familiales avec des équipages de quatre personnes !

© Morbihan Paddle Trophy 2017

Sorties familiales et ludiques en paddle

Elodie Guillet est heureuse de pouvoir partager la passion de son mari Frédéric et ils ont entrainé leurs enfants de 12 et 14 ans dans l’aventure. « C’est sympa de pouvoir faire du paddle en accompagnant mon mari aux compétitions sans avoir à l’attendre à terre ! De mon côté, j’ai une pratique très cool et chacun va à son rythme, c’est justement l’intérêt ! En plus, on découvre des lieux magiques… Nos enfants y sont venus assez vite, par jeu avec leur père au départ, puis très vite, ils ont eu envie de se mettre debout sur leur planche. » Habitant Pornichet, ils ont toute la baie de la Baule comme terrain de jeu, mais désormais, quand ils partent en week-end, que ce soit vers Noirmoutier ou dans le Golfe du Morbihan, c’est jamais sans leurs planches ! Elodie reconnaît que c’est l’ambiance qui l’attire beaucoup : « c’est vraiment une façon ludique de faire du sport et de détacher les enfants de leurs écrans, ça leur montre qu’il y a une vie dehors et ce partage est essentiel !  De plus lors des compétitions où on accompagne mon mari, le spectacle est vraiment beau. »

© Fanch Galivel
Morbihan paddle Trophy 2017

Une planche qui rentre dans un sac à dos

L’expansion fulgurante du paddle sur nos plages vient aussi de sa facilité de mise en œuvre. Aujourd’hui, on trouve de nombreux modèles gonflables qui se rangent dans un sac à dos et qui peuvent ainsi se transporter un peu partout. Pratique aussi pour stocker sa planche l’hiver venu ! Cela permet aussi de multiplier les destinations et découvrir de nouvelles portions de littoral ou de rives des lacs et rivières. Evidemment, comme tout sport nautique, il est recommandé de suivre les consignes de sécurité, de porter un gilet de sauvetage, surtout lorsqu’on s’éloigne du rivage, de porter un chapeau et des lunettes de soleil, et d’avoir dans un sac étanche, un portable, un peu d’eau et des céréales lorsqu’on part pour une grande balade. Ensuite, quel plaisir de glisser sur l’eau dans le plus grand silence ! Et pour les plus intrépides, c’est une façon d’apprivoiser la glisse en jouant sur les vagues et les courants … Si vous n’osez pas vous lancer, allez faire un essai, la plupart des écoles de voile ou des loueurs de matériel sur les plages proposent des séances d’essai… Jetez vous à l’eau, vous ne le regretterez pas !

© Fanch Gativel
Morbihan paddle Trophy 2017

 

Tags:
sport
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]