Aleteia

2000 jeunes attendus à Paray-le-Monial pour prier, échanger et s’amuser

Share
Comment

Prier, échanger et s'enraciner : voilà les trois mots d'ordre du Forum des jeunes de Paray-le-Monial, organisé par la communauté de l'Emmanuel, du 15 au 20 août prochains.

Ils viennent de toute la France et même de Belgique. Près de 2000 jeunes de 18 à 25 ans sont attendus en Bourgogne au Forum des jeunes, du 15 au 20 août prochains. Au programme : musique, sport, enseignements, louanges… “et apéros !”, ajoute Louis-Marie Leray, un des responsables.

“Il est urgent de s’enraciner”

C’est presque une petite semaine de vacances pour rencontrer du monde et prier.

Le thème de cette année : “Enracine-toi et porte du fruit”. Le père Jean-Baptiste Nadler, responsable des jeunes l’explique : “Parce que notre génération bouge sans cesse, parce que nos points d’appui sont toujours plus mouvants, parce que l’efficacité s’oppose maintenant à la fécondité… Il est urgent de s’enraciner pour porter du fruit, et un fruit qui demeure !”

Des racines qui ne peuvent être qu’en Dieu, et qui y relie des milliers de jeunes. Marie-Anne, qui est maintenant passée au forum des familles avec son mari et ses enfants, se souvient de l’époque pas si lointaine où le forum des jeunes l’a portée : “J’ai découvert qu’il existait des prêtres jeunes, des chants entraînants ; que l’on pouvait taper des mains, danser en priant ! Je me suis fait des amis, dans une foi vivante, joyeuse et bien à moi.”

Thérèse partage le même enthousiasme : “Mes parents étaient membres de la Communauté de l’Emmanuel. J’ai décroché quand j’étais au lycée, et finalement j’y suis revenue. C’est là que j’ai rencontré mon mari !”

À 26 ans, Thérèse est responsable des services : accueil, inscription, vaisselle ou cuisine… Elle gère les attributions des tâches avec son mari François. Mais elle se voit plutôt dans un rôle de grande soeur : “En étant au service, on reçoit très différemment. On ne peut pas contribuer à toutes les activités, mais c’est extrêmement profond.”

Le Saint-Sacrement exposé en permanence

Elle a participé à son premier forum des jeunes à 17 ans. L’ambivalence de Paray-le-Monial l’a charmée : “J’aime les temps de louange très joyeux où on s’exprime avec tout notre corps, et à la fois ces moments de profonde intériorité.” Car en plus de la messe chaque jour et des veillées “de miséricorde” (où les jeunes sont invîtés à aller se confesser), le Saint-Sacrement est exposé en permanence dans un coin du terrain.

“Se donner, servir, annoncer” : le père Nadler confie ce secret d’une vie féconde et voudrait que tous les jeunes puissent prendre le temps d’y réfléchir, lors des carrefours ou des enseignements donnés chaque matin.

“Restez enracinés dans l’amour. Alors vous serez comblés.” (Ephésiens 3, 17-19). Thérèse, François, Marie-Anne, Louis-Marie et tous les participants pourront en faire une expérience vivante durant ces cinq jours.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]