Aleteia

Quand un député communiste cite le pape François

© YouTube
Share
Comment

Surprise dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, ce mercredi 5 juillet, quand le député Fabien Roussel a cité le souverain pontife lors de la première séance des questions au gouvernement.

Fraîchement élu député de la 20e circonscription du Nord, où il succède à Alain Boquet, Fabien Roussel, 48 ans, a fait ses premières armes parlementaires ce mercredi 5 juillet lors de la première séance des questions au gouvernement. Lors de son intervention, le secrétaire fédéral du Parti communiste français (PCF) dans son département a demandé au Premier ministre Edouard Philippe la mise en place d’un véritable plan Marshall en faveur des Hauts-de-France, socialement et économiquement déshéritée.

Fabien Roussel, après avoir rappelé qu’un habitant de la région sur six vivait sous le seuil de pauvreté et s’être inquiété de la hausse de la CSG et du gel du point d’indice des fonctionnaires, a soudainement surpris ses confrères lorsqu’il a appuyé ses propos par une citation du Saint-Père. “Le pape François a déclaré récemment : “Il n’y a pas de vie digne pour tous sans travail pour tous”” a-t-il souligné, provoquant un hochement de la tête d’Edouard Philippe et quelques remous dans les travées.

Il faut dire que l’allusion est surprenante de la part de cet élu : le pape Pie XI avait en effet qualifié l’idéologie communiste d’ “intrinsèquement perverse” dans l’encyclique Divini Redemptoris de 1937. Il n’en demeure pas moins qu’à l’avenir, Fabien Roussel devrait relire avec plus d’attention les paroles pontificales : la citation est en effet inexacte. C’est en effet le 22 septembre 2013, lors d’une rencontre avec le monde du travail, que le pape argentin avait déclaré : “Il n’y a pas d’espérance sociale sans un travail digne pour tous”. Mais l’intention n’en demeure pas moins louable…

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]