Aleteia

Les trois objets bénits indispensables à la maison

Share
Comment

Ces trois modestes objets religieux — ou sacramentaux — recèlent une force étonnante et sont susceptibles de protéger efficacement le foyer.

L’utilisation d’objets bénits est l’une des pratiques propres à l’Église catholique les plus controversées et les plus sujettes à la moquerie. Ces gestes, aussi anciens que l’Église, sont souvent considérés comme d’archaïques superstitions.

Et les fidèles sont bien souvent responsables de cette réputation, pour avoir effectivement souvent recours à ces objets de manière superstitieuse, faute d’avoir été correctement formés pour saisir le sens profond de cette démarche.

C’est la raison pour laquelle ces objets sont trop souvent utilisés comme des instruments magiques, plutôt que comme des vecteurs de la Grâce. Un phénomène d’autant plus regrettable qu’ils sont censés enrichir la vie spirituelle, et non l’atrophier.

Les objets bénits ont en effet été institués par l’Église pour nourrir en chacun une relation toujours plus intime avec le Christ et pour sanctifier toutes les dimensions de l’existence. Ce sont les extensions des sept sacrements et ils apportent la grâce de Dieu en toute action.

Ces objets sont particulièrement utiles dans l’enceinte du foyer. Utilisés avec foi, ils peuvent aider à repousser le mal ou aider chacun à vivre une vie toujours plus proche de Dieu. Voici les trois plus connus d’entre eux qui, utilisés à bon escient, seront de véritable catalyseurs spirituels, indispensables pour tenir à l’écart le mal qui rôde.

L’eau bénite

L’eau bénite véhicule un double symbole. La rappel du baptême d’une part, et la purification spirituelle d’autre part. Elle est réputée très puissante pour écarter le diable qui ne supporte pas sa pureté, lui qui est impur pour l’éternité. Cette eau peut aussi évoquer l’eau qui s’est écoulée du côté du Christ crucifié, rappelant ainsi la défaite définitive subie par Satan ce jour-là.

Il est donc de coutume d’accrocher un petit bénitier au mur de la maison. Il peut s’agir de pièces élaborées ou de simples coupes emplie d’une eau bénite destinée à un usage quotidien. C’est souvent dans l’entrée des maisons ou des appartements que l’on dispose le bénitier, mais il est aussi indiqué d’en placer dans les chambres des membres de la famille. L’idée est d’aider chacun à ne jamais oublier Dieu au quotidien. Et en cas d’urgence, elle peut s’avérer particulièrement précieuse pour repousser une tentation ou un mal soudain !

Le sel bénit

Dans la mesure du possible, il est toujours bon d’avoir à portée de main un petit récipient contenant du sel bénit. Le plus simple pour s’en procurer est de s’adresser directement au curé de sa paroisse, même s’il n’est pas impossible que celui-ci soit surpris par cette demande peu commune. Trop souvent négligé, son existence est parfois méconnue des fidèles. Pourtant, il s’agit d’un instrument efficace pour faire face au mal, comme en témoigne cette prière utilisée dans les exorcismes.

“Dieu Éternel et Tout-Puissant, nous implorons humblement Ton immense Bonté pour que, dans Ta Tendresse, Tu daignes Bénir et Sanctifier cette créature du Sel que tu as mis à l’usage du genre humain, afin qu’elle soit pour tous ceux qui la prendront le Salut de l’Âme et du corps ; et que tout ce qui a été aspergé ou touché par elle soit libéré de toute impureté et de toute attaque de l’Esprit mauvais, par Jésus Christ, Notre Seigneur qui vit et Règne pour les siècles des siècles. Amen”.

Le crucifix

Le troisième objet bénit à posséder à la maison est pour le coup beaucoup plus répandu. En l’occurrence, le crucifix. Non seulement parce qu’il rappelle l’immense amour que Dieu a éprouvé pour hommes, mais aussi parce qu’il se révèle très efficace pour lutter contre le mal. Le crucifix est un véritable fléau pour Satan car il représente tout ce qu’il exècre. C’est pourquoi il est précieux d’en fixer un dans chaque pièce de son logement pour méditer régulièrement sur le grand sacrifice d’amour consenti par Dieu pour les hommes, et pour conserver en permanence à l’esprit ce sur quoi il faut se focaliser au moment de la tentation.

La prière de bénédiction de la croix résume parfaitement les raisons d’en posséder une :

“Ô Saint Seigneur, Père tout puissant, Dieu éternel, fais-nous l’honneur de bénir cette croix pour qu’elle devienne une aide au salut des Hommes. Fais-en un support de foi, un encouragement aux bonnes actions, une rédemption pour les âmes, fais-en une consolation, une protection et un bouclier contre les attaques cruelles des ennemis, par Jésus Christ notre Seigneur”.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]