Aleteia

Vidéo : un sanctuaire dédié à Notre-Dame de Fatima vandalisé au cœur de New York

DR
Image extraite de la vidéo réalisée par les caméras de surveillance.
Share
Comment

L'église Saint-Antoine de Padoue, située dans la quartier de Soho, est connue pour les sculptures situées à l'extérieur de son enceinte qui représentent l'apparition de la Vierge Marie aux trois petits bergers de Fatima. Mais ce lieu de dévotion populaire a été vandalisé la semaine dernière, ce qui a suscité une vive émotion.

CBS, les New York Daily News… Et même le Daily Mail britannique Les plus populaires de la presse anglo-saxonne se sont emparés d’un fait divers, survenu le 26 juin à Greenwich Village, au sud de Manhattan, dans l’enclos de l’église Saint-Antoine de Padoue. Peu après minuit, un individu manifestement enragé s’est attaqué à un groupe de statues représentant la Vierge Marie apparaissant aux trois pastoureaux de Fatima : François et Jacinthe Marto, que le pape François vient de béatifier, ainsi que Lucie dos Santos.

Une vidéo de surveillance, largement diffusée permet d’identifier un homme mettant à bas les statues des bergers, puis les projetant les unes après les autres contre celle de la Vierge, mû par une impressionnante violence. L’opération se déroule en quelques dizaines de secondes. Une fois son forfait achevé, l’individu saute par-dessus la grille qui offrait une protection toute symbolique et poursuit son chemin tranquillement, comme si de rien n’était. les dégâts sont lourds et pourraient se chiffrer entre 8.000 et 10.000 dollars. Une somme que la paroisse, desservie par les Franciscains, n’est pas sûr de pouvoir débloquer, comme le regrette le père Julian, interrogé par les médias locaux.

Difficile à ce stade de savoir quel est le profil de l’auteur des faits et quelles étaient ses motivations. Déséquilibré ? Voyou ? Christianophobe ? Toujours est-il qu’en cette année qui marque le centième anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Fatima, le forfait – commis au centre même de New York frappe les imaginations. Et de manière plus anecdotique, ce triste fait divers parlera non seulement aux fidèles, mais aussi aux passionnés du Septième Art. Francis Ford Coppola avait en effet fait de l’église Saint-Antoine de Padoue le cadre d’une scène culte du Parrain II, sorti en 1974.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]