Aleteia

Les messages de Jésus à sœur Josefa Menéndez

Share
Comment

Entrée en 1920 dans la communauté de Poitiers de la Société du Sacré-Coeur de Jésus, Josefa Menéndez a reçu des messages divins en vue de les répandre dans le monde.

Qui était Josefa Menéndez ?

Josefa fut religieuse de la société du Sacré-Cœur de Jésus et vécut de 1890 à 1923. Sœur spirituelle de sainte Marguerite Marie Alacoque, elle consacra sa vie à la tâche que Jésus-Christ vint lui donner en personne : faire connaître au monde l’amour sans limite et la miséricorde infinie du Cœur Sacré de Jésus. Cet ouvrage, qui retrace sa vie et ses rencontres avec le Fils du Créateur, fut traduit en plus de dix langues et mena à bien des grâces nombre de ses lecteurs.

Le livre évoque l’abandon à Dieu, l’abîme de miséricorde que nous propose Jésus, l’alliance de son cœur au nôtre, la valeur des âmes, de l’Amour méconnu, de celui dont on le prive ingratement. On y lit l’expérience de Josefa qui entend les battements du cœur du Christ. Les mots clefs du message transmis par le Christ sont nombreux : confiance, consécration, communion, consolation.

S’éclaircissent également ces fiançailles mystérieuses de l’Église et du Christ, la notion de corps mystique et ce que saint Paul appelle « ses richesses insondables ».

Mais le plus beau reste à lire, et tout ceci ne fait que lever le coin du voile sur les merveilles de foi que propose cette lecture.

Extraits des révélations faites par Jésus à Josefa 

« Aime et ne crains rien. Je veux ce que tu ne veux pas, mais je peux ce que tu ne pourras pas. Il ne t’appartient pas de choisir, mais de t’abandonner. »

« Ce n’est pas le péché qui blesse le plus mon Cœur, dit-il, ce qui le déchire, c’est que les âmes ne viennent pas se réfugier en Moi après l’avoir commis. »

“Je ne veux pas dire qu’une âme soit libérée de ses défauts et de ses misères par le fait même que Je la choisis. Cette âme peut tomber et tombera plus d’une fois encore. Mais si elle s’humilie et reconnaît son rien, si elle essaie de réparer sa faute par de petits actes de générosité et d’amour, si elle se confie et s’abandonne de nouveau à mon Cœur, elle Me donne plus de gloire et peut faire plus de bien aux âmes que si elle n’était pas tombée. Peu M’importe la misère; ce que Je demande, c’est l’amour.”

Un appel à l’amour : le message du coeur de Jésus au monde et sa messagère, Josefa Menendez, septembre 2004, 20 euros.

Découvrez la version pdf ici.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]