Aleteia

Le Christ, Marthe et Marie, sublimés à l’hôpital Saint-André de Bordeaux

© FP
Oeuvre de François Peltier dans la chapelle Sainte-Marthe de l’hôpital de Bordeaux.
Share
Comment

L’artiste François Peltier vient d’achever la réalisation d’un tableau en demi-lune destiné à la chapelle Sainte-Marthe de l’hôpital. Il représente un épisode évangélique qui éclaire magnifiquement la vocation d’un établissement hospitalier.

La première chose qui frappe, ce sont les couleurs, flamboyantes, lumineuses, à dominantes rouge (couleur du Christ) et or (couleur de Dieu). Puis on découvre progressivement les détails et la progression du travail dévoilés par l’artiste. François Peltier a représenté un demi-cercle dont la tête du Christ borde la partie supérieure de celui-ci. Au centre, il a représenté l’arbre de vie. Les spirales symbolisent l’ascension et l’aspiration vers le spirituel. Quant aux carrés, ils représentent la terre et l’incarnation. Le visage de Marie est baigné tandis que celui de Marthe est entouré des couleurs de la nature. Derrière Marthe se distinguent des visages d’hommes :  certains à l’extérieur, d’autres à l’intérieur du cercle du Christ.

L’artiste a réalisé l’intégralité de l’oeuvre dans son atelier en appliquant la technique des primitifs flamands : la peinture à l’huile en glacis sur un bois ignifugé.

© FP
Oeuvre de François Peltier dans la chapelle Sainte-Marthe de l’hôpital de Bordeaux.

Si les couleurs confèrent chaleur et dynamisme au tableau, l’ensemble révèle en même temps une certaine douceur, probablement grâce aux regards très expressifs des trois personnages. Un beau symbole quand on sait que l’objectif  était de rendre la chapelle, lieu de recueillement et de bienveillance, plus chaleureuse et accueillante, ce qui est loin d’être anecdotique dans un hôpital.

Un choix iconographique lié à la vocation de l’établissement

C’est  le père Guy Touton, dominicain, qui est à l’origine du thème de l’œuvre, étroitement lié à la vocation de l’établissement de soins, comme l’explique François Peltier : “Marthe est très active et s’occupe de l’aspect matériel afin que tout se passe au mieux, c’est une parfaite illustration du personnel soignant. De son côté, Marie est une personne pleine de compassion, très à l’écoute, elle évoque tout à fait les visiteurs des personnes malades. Ensemble, elles représentent les deux aspects de ce qui se passe dans un hôpital”.

© FP
Oeuvre de François Peltier dans la chapelle Sainte-Marthe de l’hôpital de Bordeaux.

Le projet, initié il y près de trois ans, a été mené par Ursula Djozikian, aumônier de Saint-André, avec l’aval de la Commission d’Art Sacré de Gironde. Le budget a pu être bouclé grâce à la Khôra (fondation placée sous l’égide de l’Institut de France).

L’œuvre de François Peltier sera inaugurée et bénie par Son Éminence le cardinal Ricard, archevêque de Bordeaux, le 13 septembre 217 en présence de Philippe Vigoureux, directeur général du CHU de Bordeaux et Christian Soubie, directeur du groupe hospitalier Saint-André – CHU de Bordeaux.

Elle est déjà accessible aux visiteurs qui peuvent venir l’admirer au dessus de l’autel de la chapelle.

Découvrez le site officiel de l’artiste en cliquant ici.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]