Aleteia

La première bénédiction virtuelle du pape François

Share
Comment

Grâce à l’application Godblessyoo, le Saint-Père a béni toute la Terre en traçant un signe de croix sur une photo.

Pour la première fois, le pape François s’est servi d’une application mobile, Godblessyoo, pour envoyer sa bénédiction aux quatre coins de la Terre. Sa toute première e-bénédiction sur appli : un signe de croix sur une photo de la Terre vue de l’espace ! Lancée le 12 décembre dernier, cette appli permet en effet de bénir depuis son smartphone une photo, puis de l’envoyer à ceux avec qui on veut partager un message de paix. Le projet, qui est soutenu par la Conférence des évêques de France, l’est également par le Saint-Père qui trouve en ces nouveaux outils “un formidable moyen pour évangéliser”.

Cette grande première avec le Pape a eu lieu au cours de l’audience générale du 21 juin dernier, en présence du fondateur de la startup GoInPeace, et créateur de l’application, Sébastien Poncelet, venu avec son équipe, dont le père Geoffroy de la Tousche, curé de la paroisse Saint-Jean-Paul-II de Dieppe, en Normandie. “C’était important pour nous que le Pape accepte de bénir une photo de la Terre ! Nous sommes tous concernés par le sort de notre planète”, s’est réjoui Sébastien Poncelet, selon une dépêche de l’agence Zenit rapportant un communiqué du diocèse de Rouen. À terme, selon lui, cette application devrait permettre à ses utilisateurs “d’effectuer de bonnes actions, dont celle de planter des arbres partout dans le monde”.

L’application est ouverte à tous, pas seulement aux chrétiens : “Aux personnes qui ont une spiritualité riche”, a précisé son créateur en la présentant aux journalistes lors de son lancement. Celle-ci est actuellement téléchargeable aux États-Unis, au Brésil, en Afrique, et en Europe, et pourrait compter 26 millions d’utilisateurs d’ici à 2030, a-t-il tablé avec optimisme.

Un style de “partage” qui plait

“Un style d’évangélisation créatif et ouvert sur le monde”, c’est ce que souhaite le Pape aujourd’hui pour les catholiques “nouvelle génération”. “Comme ça serait merveilleux si la croissance de l’innovation scientifique et technologique créait plus d’égalité et de cohésion sociale ! Et merveilleux (…) de redécouvrir les besoins de nos frères et sœurs qui orbitent autour de nous !”, avait confié le Pape, dans un message vidéo, aux experts et créateurs issus du monde des nouvelles technologies et de la science, participant aux discussions du TED2017, à Vancouver (Canada), en avril dernier.

Plusieurs appli cathos pour smartphone ont vu le jour récemment : ainsi, l’application Géoconfess devenu ensuite GoConfess, qui localise les prêtres disponibles, à proximité, pour une confession ; l’appli La Quête, qui permet de faire une offrande pendant la messe, testée dans plus d’une vingtaine de paroisses. Le réseau social Hozana, qui rassemble ses membres autour de la prière, actif, lui, depuis trois ans. Ce dernier a dépassé les 130 000 inscrits et totalise chaque semaine plus de 20 000 utilisateurs actifs.

Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]