Aleteia

Le pianiste aveugle qui apprend à l’oreille

Share
Comment

Pour apprendre une longue chanson, cela peut lui prendre un mois.

Nobuyuki Tsujii est né aveugle à cause de microphtalmie. À l’âge de 4 ans, il a commencé à étudier le piano et, trois ans plus tard, il a remporté le premier prix du concours All Japan Music of Blind Students de la Tokyo Helen Keller Association. À 10 ans, il a donné son premier concert avec un orchestre et à 12 ans il a joué en solo et a commencé à faire une tournée dans le monde entier.

En 2011, Nobuyuki a joué au Carnegie Hall de New York. En 2014, le réalisateur Peter Rosen a réalisé un documentaire appelé Touching the Sound sur la vie de ce jeune garçon, de sa naissance à ses débuts au Carnegie Hall.

Il sait lire en braille, mais il préfère apprendre la musique à l’oreille. Il a des assistants qui lui enregistrent des petites sections d’opéra et séparent les enregistrements pour la main droite et pour la main gauche. Ensuite, il les écoute jusqu’à ce qu’il mémorise tout le morceau. Ce processus, nous explique-t- il, demande souvent beaucoup de temps : “J’appelle ces enregistrements des “partitions pour oreilles”. J’emploie quelques jours pour apprendre un morceau court, mais pour mémoriser une sonate, cela peut me demander jusqu’à un mois.”

Il a enregistré 10 albums qui contiennent des morceaux célèbres pour piano, ainsi que ses compositions. Il compose également des bandes originales.

En 2016, il est retourné au Carnegie Hall pour produire son interprétation de l’air Elegy for the Victims of the Tsunami, en mémoire des victimes du tsunami qui a frappé le Japon, le 11 mars 2011.

Song:  Nocturne en C # Minor |
Tags:
musique
Newsletter
Get Aleteia delivered to your inbox. Subscribe here.
[See Comment Policy]